le fofo! Index du Forum
S’enregistrerRechercherFAQMembresGroupesConnexion
Au lointain, une fréquence grésille
Aller à la page: 1, 2, 3, 4  >
 
Répondre au sujet    le fofo! Index du Forum » POUR LES NOSTALGIQUES » RP DE LA V6.1 » EN EXTERIEUR Sujet précédent
Sujet suivant
Au lointain, une fréquence grésille
Auteur Message
Pamela
Invité

Hors ligne




Message Au lointain, une fréquence grésille Répondre en citant
PublicitéSupprimer les publicités ?
Des fumées noires s'élevaient encore à diverses endroits de la jolie cité portuaire, elle avait revêtu un manteau de tristesse avant l'hiver et le froid s'était installé dans les coeurs des habitants de la petite communauté qui tôt ce matin là avait subi un assaut hautement stratégique des scélérats du désert.

Des mois, des lunes que la jeune Pamela avait entraîné ses hommes au combat, à la résistance, les tenant d'une main de fer. Des jours et des jours qu'elle scrutait l'horizon, des tours de garde nocturne. Sauf cette fois là.

Et là l'horreur s'était produite, tirée de son sommeil par le sifflement des balles, elle avait dû faire vite... pas assez....hélas.
Des détonations, des coups de feu, l'odeur de la poudre, du sang qui gicle de toute part et le bruit sourd des corps qui tombent un à un.
Ses hommes qui vaillamment s'écroulent sous l'attaque ennemie. Pas le temps de ramasser les corps inertes, il faut penser à sauver les vivants et Marve en fait parti. Le colosse a bien morflé, mais il est encore de ce monde ! Pamela le tire, le porte et finit par s'écrouler devant le dispensaire où les soins utiles leurs sont donnés.

Ce n'est que plusieurs heures plus tard en reprenant connaissance qu'elle constate l'ampleur des dégâts. Elle veut offrir une sépulture décente à ses hommes, mais elle ne peut que découvrir des corps mutilés, une barbarie sans nom, à se demander seulement si un homme fut capable de faire cela ou si c'était l’œuvre d'un animal dénué de tout sens. Plus elle avance dans le charnier qui s'ouvre devant elle, plus la rumeur de l'auteur des faits arrive à ses oreilles.
*Akrelbyr* serait venu pillé les corps des membres de la sécurité d'Oiléan, tel un profanateur, il s'était octroyé un membre, une main, un bras, un pied, un doigt sur chacun de ses compagnons.

Pamela était écœurée, révoltée, révulsée.

Vengeance, tout son être criait vengeance.
Elle ne pourrait même pas porter en terre correctement ceux qui avait défendu la communauté. Elle était dans une rage sans borne.

Elle retourna en boitant jusqu'au phare pour trouver une radio et elle s'énerva sur le bouton pour obtenir une fréquence digne de ce nom afin d'entendre de la bouche même du mécréant les faits.

Après quelques minutes elle finit par avoir une onde, un peu faiblarde, grésillante, mais c'était toujours mieux que rien.

D'une voix froide mais qui tremblait malgré elle, elle parla :

"Ici Pamela, des Fomoires, Capitaine du groupe des Piranhas, je voudrai parler à..."


elle chercha à se remémorer le nom du boucher en question

"un certain Ak  .... Akre...... Akrelbyr ! c'est ça !"

Puis elle attendit d'avoir une réponse.


Lun 13 Fév - 15:50 (2012)
John
Les irréductibles

En ligne

Inscrit le: 02 Sep 2011
Messages: 483
Localisation: Techno-Valhalla

Message Au lointain, une fréquence grésille Répondre en citant
John entend l'appel de la capitaine Fomoire et se précipite pour pouvoir répondre le premier, un grand sourire illuminant son visage.


Hellooo Pamela ! Alors comment ça va ? Pas trop mal dormi ? Hin hin hin. Akrelbyr est pas là pour l'moment, j'te prierai d'rappeler plus tard. a moins qu'tu restes à l'écoute et qu'tu m'fasses l'amour par radio, j'dis pas non. Hin hin.
Lun 13 Fév - 17:22 (2012)
Pamela
Invité

Hors ligne




Message Au lointain, une fréquence grésille Répondre en citant
Pamela était restée branchée sur la fréquence pour sûr qu'elle n'allait pas lâcher l'affaire de si tôt.

Alors quand elle entendit une voix toute excitée à l'autre bout elle prêta plus d'attention.

Elle ne connaissait pas la voix qui la saluait, ce qui était normal dans le fond.
Mais elle pouvait percevoir aisément la joie qui en ressortait.
Ils avaient eu la part belle dans cette attaque matinale, bien plus de morts dans les rangs fomoires que les leurs malheureusement.

Alors qu'elle s'habituait à l'humour concernant son sommeil, elle manqua d'avaler sa salive de travers en entendant la suite du message.

Quoiiiiiiiiiiiiiiii !!!!!!!!
non mais ça va pas !
Non je ne vais pas rappeler plus tard ! et il est encore moins question que je te fasse l'amour par radio !!!!!!!!!!


Il faut dire qu'avec le bras en écharpe et la cuisse serrée par les bandages pour assurer un maintient correct à la fémorale qui avait eu droit à de jolis points en fil de pêche, n'allaient certainement pas lui permettre de faire des folies de son corps.

Elle rageait de l'insolence de l'homme à l'autre bout, elle aurait du s'en douter ... mais elle voulait quelque chose et elle ne laisserait pas tomber si vite.

Alors d'un ton plus calme elle répondit :

J'attends, fais moi juste savoir lorsqu'il dédaignera ramener ses fesses...à moins qu'il ne soit trop couard pour ça.

Puis elle tira une chaise et s'assit pour patienter.
Lun 13 Fév - 19:12 (2012)
John
Les irréductibles

En ligne

Inscrit le: 02 Sep 2011
Messages: 483
Localisation: Techno-Valhalla

Message Au lointain, une fréquence grésille Répondre en citant
T'es bien farouche, dommage ça t'aurait plus. Et pis c'était pour faire passer l'temps quoi, j'espère qu't'as pas d'l'eau sur le feu, ou même de communauté à cramer dans pas longtemps, parce que tu vas devoir attendre longtemps pour lui parler. Si seulement il veut t'parler.
Lun 13 Fév - 19:55 (2012)
Pamela
Invité

Hors ligne




Message Au lointain, une fréquence grésille Répondre en citant
D'une voix froide :

Il a bien pris le temps de s'occuper à sa manière de mes hommes, alors il prendra le temps de venir me parler...et j'irai te dire que ça lui chante ou non....il viendra.

Puis se radoucissant, presque mielleuse :

Tu aurais voulu, par radio, que je t'excite ? et si je te dis que je ne connais strictement rien au sexe ?
tu serais dans ce cas je pense bien ennuyé, et il ne te resterait que... comment dire.... si
Akrelbyr te la prête la main de Maélie !

Après rassure toi, j'ai tout mon temps, je pourrai traîner cette fichue radio sur le ponton et profiter des derniers rayons de soleil venant se coucher sur l'eau léchant la plage dans un va et vient prometteur de mille trésors, laissant au sable une humidité sans pareil en cette saison.

Je suis certaine que cela t'aurait plu, de marcher sur la plage, les pieds nus, longeant les falaises, à certains endroits il existe des recoins des plus discrets.... La lune en été aime s'y lover, recouvrant de son halo les silhouettes allongées..

Mais je m'égare n'est ce pas, il ne servirait plus à rien aujourd'hui de te dire Oh combien Oiléan était magnifique, j'ai pu constater qu'à ce sujet vous manquiez de temps pour vous en faire une idée...


Pam coupa la radio un instant essayant de refouler les larmes qui lui montaient aux yeux.
Lun 13 Fév - 20:17 (2012)
Percy
Le Comité

Hors ligne

Inscrit le: 02 Sep 2011
Messages: 172

Message Au lointain, une fréquence grésille Répondre en citant
Passant dans le coin, en train de glander puisqu'on ne lui avait rien dit de faire pour le moment, Perceval surprend John en train de discuter avec une voix étrange, féminine et venue de loin. Toujours partant pour s'amuser avec ses compagnons de route, le gallois s'approcha.

Tu parles avec qui ? Tu m'présentes ?
Lun 13 Fév - 20:26 (2012)
Dagan
Les irréductibles

Hors ligne

Inscrit le: 02 Sep 2011
Messages: 531

Message Au lointain, une fréquence grésille Répondre en citant
Le cow-boy se grattant les couilles arrive derrière Perc' ayant partiellement entendu la discution.
Il se dit intérieurement:


"Et tes potes lorsqu'ils sont venus au BMC et qu'ils ont tués tout le monde. Tu faisais quoi toi cocote ? Tu trouvais ça injuste peut-être ?
Allez tiens, j'vais écoutez la gamine perdre son innocence . Ça pourrait être sympa."



Le cow-boy resta donc planté là à écouter les conversations.
Lun 13 Fév - 20:55 (2012)
John
Les irréductibles

En ligne

Inscrit le: 02 Sep 2011
Messages: 483
Localisation: Techno-Valhalla

Message Au lointain, une fréquence grésille Répondre en citant
A part pour Perceval et Dagan l'ayant rejoints.


J'parle à une gamine qui s'dit être capitaine fomoire. J'me souviens plus trop mais me semble bien qu'il y en avait une dans le tas. Elle veut parler à Ak'. Allez-y défoulez-vous qu'on rigole.


De nouveau à la radio.


Ho ouais, le sable chaud, très bon choix pour découvrir le sexe ma jolie. Hé ouais y a un début à tout, p't'être que le tien se fera une fois que ton cadavre soit fumant qui sait ?
En attendant, j'retiens l'idée de la main. J'ai perdu celle de la gamine qu'on avait choppé, elle a du glisser de mon froc tout seul.
Lun 13 Fév - 21:12 (2012)
Pamela
Invité

Hors ligne




Message Au lointain, une fréquence grésille Répondre en citant
Pamela attendait, elle avait quitté le phare et s'était posée sur le ponton, les pieds dans le vide, regardant l'eau peu profonde à cet endroit.

Elle était pensive, se souvenir, il y avait un an... qu'avait elle fait l'été dernier ? des vacances à la plage, à la mer comme Martine sans doute, encore baignant avec ses nattes dans une insouciance de chieuse comme elle était....

Elle entendait des bruits à l'autre bout de la radio, à croire que l'interlocuteur n'avait pas coupé non plus la fréquence de son coté.

Elle eut un sourire en se demandant si les pulsions sexuelles du personnage à l'autre bout était en train d'être comblées puisqu'elle ne l'entendait plus.

Tout vient à qui sait attendre, alors elle s'allongea sur le ponton et regarda le ciel d'automne...

Puis la première voix revint à la charge.
Alors elle lui répondit en rigolant :

Hum, quitte à vouloir me choper pour me baiser, ne crois tu pas que vivante il y aurait plus de sensations ? non ? hein, je peux me tromper....

En pensant  à la chose, elle eut un haut le coeur, non se faire violer n'était vraiment pas dans ses priorités du moment.

Puis elle enchaîna :

Au fait, j'ai eu la décence de me présenter, et toi ? t'es qui ?
Lun 13 Fév - 21:29 (2012)
John
Les irréductibles

En ligne

Inscrit le: 02 Sep 2011
Messages: 483
Localisation: Techno-Valhalla

Message Au lointain, une fréquence grésille Répondre en citant
Evidemment que j'préfèrerais te choper vivante, c'est toujours mieux quand y a pas d'sang, même si ici pas tout l'monde serait d'accord avec moi. Mais qu'est-ce tu veux, par chez vous on aurait pas l'droit d'venir ne serait-ce que pour prendre du plaisir. Les sudistes, j'les comprendrai jamais.




Moi j'suis John, la guitare de l'apocalypse que t'as du entendre avant qu'on attaque, bah c'était moi. J'en suis fier.
Lun 13 Fév - 21:36 (2012)
Percy
Le Comité

Hors ligne

Inscrit le: 02 Sep 2011
Messages: 172

Message Au lointain, une fréquence grésille Répondre en citant
Au moins c'était simple à comprendre... la dame qui parle voulait parler à Ak' et visiblement c'était de sexe dont elle voulait parler. Peut être une conquête lointaine que l'équarisseur ne leur avait jamais présenté. Perceval était toujours prêt à faire une bonne blague.

Vas-y John appuie sur le bouton !

Au moins, le gallois avait finit par comprendre qu'il fallait appuyer sur un bouton pour que l'autre personne entende. Rapprochant son visage du micro il prit alors la parole pour la première fois. L'avantage c'est qu'il ne parlait jamais sur les ondes, elle ne devait donc pas connaitre sa voix.

HE !! C'EST MOI AK' !!

Pouffe de rire tout seul, oubliant qu'on l'entendait toujours. De plus, Perceval criait dans le micro pour que son interlocutrice puisse l'entendre de là où elle était, croyant que sinon sa voix n'irait pas jusqu'à elle.

TU VEUX QU'J'TE SODOMASSE ?!

non merde comment il dit déjà Taylor ? Putain les gars aidez moi j'ai l'air con là ! 
Lun 13 Fév - 21:48 (2012)
Pamela
Invité

Hors ligne




Message Au lointain, une fréquence grésille Répondre en citant
John, il s'appelait John, d'ailleurs elle aurait honteusement aimé pouvoir le dire au passé !

Elle tint la radio sur sa poitrine et enchaîna en réponse :

John, John.... une guitare tu dis ? mais quel dommage alors que tu ne sois pas resté plus longtemps tu aurais pu faire plaisir à mes oreilles en leur faisant profiter de ton talent ?

Je présume qu'il faut avoir un sacré doigté pour caresser les cordes ? non ?

un peu comme pour le corps des femmes?

Tu dis des sudistes, he, que veux tu ici nous sommes chauds, chauds bouillant, mais pas de vous voir débarquer c'est un fait reconnu !

Mais au fait, vous ne faites jamais de prisonniers ?
Vous tuez tout le temps ?

Pam n'avait pas fini ses questions qu'elle entendit presque en lui perforant le tympan un autre gars hurler derrière et qui se faisait passer pour Ak.

Eh, le piaf là ? le beau merle ? chante moi autre chose car même si je ne connais pas la voix de Akrelbyr, je sais que ce n'est pas lui !

elle se doutait bien qu'il ne parlerait pas de la sorte.
Lun 13 Fév - 21:57 (2012)
Percy
Le Comité

Hors ligne

Inscrit le: 02 Sep 2011
Messages: 172

Message Au lointain, une fréquence grésille Répondre en citant
Prenant la demande très au sérieux, croyant toujours que la dame au bout de la radio était la chaude conquête de l'un de ses amis basterds vu ce qu'elle disait à la radio, et puisqu'on lui parlait de piaf, le gallois se mit à chanter sa chanson fétiche.

Mon petit oiseau
A pris sa volée
Mon petit oiseau
A pris sa volée
A pris sa, à la volette
A pris sa, à la volette
A pris sa volée

Est allé se mettre
Sur un oranger
Est allé se mettre
Sur un oranger
Sur un or, à la volette
Sur un or, à la volette
Sur un oranger


Seuls Dagan et John pouvait profiter de la petite chorégraphie qui accompagnait cette connerie de comptine qui avait le malheur de rester en tête.


Lun 13 Fév - 22:07 (2012)
Pamela
Invité

Hors ligne




Message Au lointain, une fréquence grésille Répondre en citant
Abasourdie, elle n'en revenait pas...

Le beau merle connaissait une si vieille ritournelle !

MOsieur le poète ? à qui ai-je l'honneur ?

Il était clair que pendant la bataille, les Basterds n'avaient pas pris le temps de se présenter, ni même d'arriver avec un petit carton avec leur nom écrit dessus.

Pamela y aurait bien rajouté d'ailleurs "morts ou vifs" en barrant le "vif".

Ils étaient étranges, à lui tenir le crachoir en attendant que celui à qui elle voulait spécialement parler se pointe.

Et pour sûr qu'elle ne mâcherait pas ses paroles, elle n'avait pas peur, elle n'avait plus peur...
Morte ou vive..... les deux tableaux lui plaisaient.
Lun 13 Fév - 22:19 (2012)
Percy
Le Comité

Hors ligne

Inscrit le: 02 Sep 2011
Messages: 172

Message Au lointain, une fréquence grésille Répondre en citant
Heu... c'est à moi qu'elle parle là ?

Regards approbateurs de ses camarades.

Moi c'est Provençal... NON, MERDE !! ATTENDS !! C'est Perceval ! Ouais c'est ça, Perceval de Galles. J'suis un pote de ton mec.
Lun 13 Fév - 22:31 (2012)
Contenu Sponsorisé






Message Au lointain, une fréquence grésille

Aujourd’hui à 14:28 (2018)
Montrer les messages depuis:    
Répondre au sujet    le fofo! Index du Forum » POUR LES NOSTALGIQUES » RP DE LA V6.1 » EN EXTERIEUR Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: 1, 2, 3, 4  >
Page 1 sur 4

 
Sauter vers: 

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Design by Freestyle XL / Music Lyrics.Traduction par : phpBB-fr.com