le fofo! Index du Forum
S’enregistrerRechercherFAQMembresGroupesConnexion
Nous sommes toujours là.
Aller à la page: 1, 2  >
 
Répondre au sujet    le fofo! Index du Forum » POUR LES NOSTALGIQUES » RP DE LA V6.1 » FEU EYJAFJALLAJÖKULL DANS TOUS SES ETATS Sujet précédent
Sujet suivant
Nous sommes toujours là.
Auteur Message
Sharon
Invité

Hors ligne




Message Nous sommes toujours là. Répondre en citant
PublicitéSupprimer les publicités ?
La planche sciée céda enfin. Elisabeth la jeta au loin avec un juron. Derrière elle, le moteur du land rover tournait. Impatiente, elle entreprit d’éventrer le reste de la caisse à coup de pied. Mauvaise idée. Non seulement sa cheville se plia comme du papier, mais son tibia se garnit d’échardes.

PUTAIN DE MERDE ! Hurla-t-elle en se recroquevillant sur son pied. C’est pas possible d’être aussi faible ! Elle a jamais bouffé de viande cette vieille peau !

Certains dans le land sursautèrent avant de retomber dans le sommeil. Les tours de ronde, les entrainements successifs dispensés par Carlos, avaient raison d’eux dès lors qu’Elisabeth prenait le volant. Et surtout, ce genre de scène était devenu récurrent.

Elisabeth baragouinait maintenant une flopée d’injures bien senties, particulièrement adressées à Lanthane et à cette maudite caisse. Si elle avait eu de la dynamite à portée de main, elle aurait volontiers fait sauter cette portion du désert (et vraisemblablement elle avec), pour se venger.

Elle haïssait ce corps, frêle et pâle. Elle avait l’impression d’être déjà dans un cercueil. Elle essayait d’y remédier en suivant assidument les exercices et conseils de Carlos, lunes après lunes. Mais elle ne voyait aucune différence.

Une leur malsaine anima ses yeux. Peut-être était-ce la faute de Carlos après tout ? Il n’y connaissait surement rien en rééducation de personnes âgées. Elisabeth se redressa et saisit le « colt JCK ». Elle le tenait chargé depuis que Lanthane lui avait laissé la place.

Il devait se foutre de sa gueule depuis le début avec ses séances « d’éveil musculaire ». Il pensait peut-être qu’elle était aussi gentille et bonne poire que Lanthane. C’est elle qui allait maintenant le réveiller à coup de plomb dans le bide.

Elle se traina vers la porte ouverte du conducteur. Mais lorsqu’elle voulut lever son arme pour viser, une douleur intense lui fit tout lâcher et elle s’effondra lamentablement dans le sable.


ENFOIREE ! Cracha-t-elle en même temps que du sable. VIEILLE SALOPE ! SALE PETASSE !

Elle roula sur le dos en toussant.

T’es vraiment une emmerdeuse. T’as aucun humour. J’allais pas buter un de tes petits protégés sur un coup de tête. C’était pour rire… Pour voir si tu suivais… ARG ! Putain, lâche-moi ! J’ai compris, je recommencerais plus.

Elle se redressa et s’assit dos au land pour reprendre sa respiration, tandis que la douleur s’évanouissait.

C’est ça, retourne d’où tu viens. Va reprendre des forces. Je m’occupe de tout.

Elisabeth soupira et saisit la carte abandonnée sur le siège conducteur. Elle passa plusieurs minutes à l’examina avant d’hocher la tête et d’attraper sa radio.

Ici, Beth... Heu Lanthane, Administratrice-Adjointe de Shangri-La en exil…

Mon groupe et moi-même souhaiterions nous installer dans votre communauté, appelée Eyja… Hum surnommée « Le Volcan », le temps de… Hum, d’y voir un peu plus clair, tout en se reposant en sécurité .

Un moment, on aurait pu croire qu’elle jouerait le jeu jusqu’au bout ; mais hélas, rapidement, elle dévie encore…

Ouais, j’insiste sur la sécurité. Vous le savez surement déjà, mais vous avez une sale réputation dans le Sud… Et nous, on est des petits Shangri-Lais, tous gentils et innocents, qui se battent pour l’Espoir et la Démocratie… Alors, OK, y a beaucoup de propagande vegasienne, on en est aussi victime, n’empêche, on a entendu des trucs assez glauques… A faire hérisser d’indignation le poil de nos Citoyens.

Bref, soyons clairs : si Lupia ne m’avait pas assuré qu’il était possible de trouver un terrain d’entente profitable pour tous, et vraiment accessoirement , si on n’avait pas toute la HSC aux fesses sans nul part où aller, vous pouvez être sur qu’on se serait jamais parlé…


Ça manquait quand même de conviction sur la fin.

Ouais bon, on va se recentrer sur l’essentiel : on a clairement un ennemi commun. Un ennemi qu’on désire tous mettre hors-jeu définitivement… Certes peut-être pas pour les mêmes raisons mais l’objectif final est le même.

On est gentil à Shangri-La, mais on sait aussi compter et réfléchir. La liste de nos griefs contre vous, nous est apparue étonnant clairsemée par rapport à celle de la HSC… Ajoutez à cela le dicton : « Tant qu’il y a de la Vie, y a de l’Espoir ». Vous me suivez ?

Donc, c’est une demande officielle d’asile. Sachant qu’on est plutôt décidé à vous prêter notre force, notre matériel, tout ce qui sera nécessaire, et sans entrer dans des comptes d’apothicaire, pour atteindre notre objectif commun.

En échange, nous souhaitons :
- être protégé et traité comme n’importe quel habitant de la communauté « digne de confiance »,
- pouvoir circuler librement sur votre territoire,
- que vous acceptiez de respecter nos valeurs humanistes… Attention, on ne vous demande pas de les défendre ou de vous convertir, mais de ne pas nous provoquer ouvertement en commettant des atrocités sous notre nez. La cohabitation pourrait finir par en pâtir, et ce serait dommage…


Elle ramassa le « colt » et le rangea dans son étui, sous sa longue jupe.

De manière générale, Zkapt et moi souhaitons être immédiatement consultées si jamais un problème grave survient à propos de Shangri-Lais, et cela avant toute action…

Hum… Je crois que j'ai fait le tour. Qu’en dîtes-vous ?


Puis, avisant l’ombre du land qui s’était allongée :

Enfin, en supposant quelqu'un m’ait écouté jusqu'au bout sans s'endormir ou changer de fréquence…
Jeu 15 Mar - 23:24 (2012)
Brume
Les irréductibles

Hors ligne

Inscrit le: 10 Oct 2011
Messages: 241

Message Nous sommes toujours là. Répondre en citant
Yep ! ici Brume, alias Mamzelle Zèle pour ceux qui suivrait ma fréquence, je suis bien au volcan en tous ca moi je vous ai reçu ... mais ça vous servira pas vraiment vu que je suis loin de faire partie des haut dirigeant de la communauté.

Cela dit je peux toute fois vous donner mon point de vue, de toute façon je l'ai jamais vraiment caché.

L'asile oué y'a des chance que ce soit accepté vu que vous avez pas mal de matos et d’intérêt les un et les autres a vous allier.. pour le reste ...

Sachez que la façon de traiter n'importe quel habitant de la com est bien loin de ce que vous pouvez imaginez .. haussez le ton, tapez du point et vous vous ferrez dessouder ... comme n'importe quel habitant de la com.

Y'a peu de chance que vous soyez libre de vos mouvements sur le territoire, parano oblige et la je dois dire qu'ils ont pas tord.

Quant aux valeurs humanistes ils s'en contre foutent pour ne pas dire qu'ils se torchent avec .. D'ailleurs ne la ramenez pas trop avec ça sinon certain se feront un malin plaisir de vous  choquer en torturant 3 esclaves qui trainent par là sous vos yeux ...

Bref y'a moyen à mon avis d'arriver a des accords vu les intérêts commun mais ne vous attendez pas au tapis rouge et aux petits fours.
 Participez à la vie de com faites ce qu'il y a à faire et à priori y'aura pas ... trop ... de soucis..

Enfin ça c'est que j'en dis ... mieux vaut que vous voyez ça avec notre bon roi Carl...

Jeu 15 Mar - 23:56 (2012) Visiter le site web du posteur
Sharon
Invité

Hors ligne




Message Nous sommes toujours là. Répondre en citant
Du bout des doigts, Elisabeth avait entreprit de retirer une à une, les échardes dans son mollet. Mais déjà, elle commençait à s’impatienter devant l’ampleur de la tâche.

Brume, c’est bien cela ?
Dis-moi, tu sais esquiver les coups de couteaux ?
Dévier les balles peut-être ?

Parce que si ça se passe comme tu le décris, moi, à leur place, je t’aurais déjà flingué… Et comme tu dis que tu n’as jamais vraiment caché « ton point de vue », je me demande comme tu fais…

En plus, t’as pas l’air d’avoir le matos ou les mêmes intérêts que nous… Non franchement ça m’intéresse… Bon, je vois bien un truc, mais ça me paraîtrait un peu trop facile...

Petit ricanement.

Remarque, on serait vraiment mal barré du coup… Parce qu'entre Zkapt et Lanth hum moi...
Ven 16 Mar - 01:29 (2012)
Brume
Les irréductibles

Hors ligne

Inscrit le: 10 Oct 2011
Messages: 241

Message Nous sommes toujours là. Répondre en citant
Brume soupira en haussant des sourcils
Une pseudo humaniste qui voudrait la buté .... ahahah décidément elle préférait les basterds, avec eux au moins c'était clair.

Tu me tuerais ? et tu te dis humaniste ?

ahahahah
rire fatigué

faut savoir hein .. t'es sure d'etre de shangri la ?

Cet communauté m'a recueilli
Pour moi c'est logique qu'en retour je participe et m'investisse pour son fonctionnement.

Le sud / le nord je m'en cogne.

Je fais ce qu'il y a a faire, malgré mes divergence d'opinion il me semble avoir montré que j'étais franche et loyale et je respectais les dirigeant de cet com.

Quand a ceux avec qui mes points de vues divergent trop ... et bien j'évite d'avoir trop a faire à eux... mais cela je le ferais dans n'importe quelle com.

De toute façon on m'a étiqueté Basterd, un pied sur le continent et je suis morte.

Alors que moi concrètement j'ai rien demandé.

Au final je suis peut être plus libre de mes opinions ici que dans les communautés du sud bien pensante qui te butent sans raison apparente par intérêt ou simplement parce que tu correspond pas au moule
.. on dirait des mômes qui jouent a la gueguerre..

prend une voix enfantine

"toi t'es méchant... oué pourquoi ?  j'en sais rien parce que je l'ai dit c'est tout, on a qu'a dire que c'est parce que tu pete pas  droit hein ça te va ? quoi c'est pas vrai ? mais si puisque c'est moi qui l'ai dit.
Et comme t'es méchant bin on va te tuer
oué décréter qu'on a droit de vie ou de mort sur ta gueule ...c'est nous qu'on est les gentils alors on a tous les droit..."


reprend sa voix

Les basterd, eux se cherchent pas de fausse excuse pour justifier leur actes, ils veulent buter, c'est dans leurs interet, il butent. point. ils brodent pas autour pour se donner bonne conscience

Je suis du genre à penser que rien ne justifie la mort de quelqu'un quand elle est évitable, même la mort des salauds de la pire espèces
Ici on me tolère avec mes pensées ... dans le sud ...j'en suis pas si sure...



Ven 16 Mar - 08:59 (2012) Visiter le site web du posteur
Madeleine
Invité

Hors ligne




Message Nous sommes toujours là. Répondre en citant
Une petite voix se fait entendre derrière Brume
"Tu parles tout seule, madame Brume ? hihihi"
La voix semble se rapprocher
"Oooooh, tu joue avec la radio... mais mais... pourquoi j'ai pas le droit, moi ? J'suis une grande, moi : monsieur Carl il m'a dit que je pourrai faire du dada sur Squeezy. Y a que les grands qui font du dada."


Madeleine se jette sur l'émetteur et entonne :
"HIHIHIHI ! ALLO ? Y A QUELQU'UN ? MOI C'EST MADELEINE, J'AI NEUF ANS ET J'AI PLEIN D'AMIS LAPINS.... ET DES AMIS PAS LAPINS AUSSI. MADAME BRUME ELLE EST GENTILLE MAIS ELLE VEUT PAS QUE JE JOUE AVEC MON COUTEAU..."
Puis tout doucement :
"mais je le fais quand même parceque c'est ma grande sœur qui me l'a donné, alors j'ai le droit : il est à moi. Mais faut pas le dire à madame Brume, hein, promis ?"
Ven 16 Mar - 10:47 (2012)
Carl
Invité

Hors ligne




Message Nous sommes toujours là. Répondre en citant
Une petit raclement de gorge, mais plein de distinction, se fait entendre sur les ondes libres. Au Volcan, ils savent. Ils savent que généralement, il est bon, dans une telle situation, de faire silence.
Le bon Roi Carl parle peu, il est pragmatique. Aussi, si il l'ouvre, c'est sans doute pour une bonne raison. En fond sonore, le doux clapotis des remous dans le lac volcanique qui nous sert de spa

Madame Lanthane, ici Carl XVI Gustav Bernadotte, Roi de Suède de droit divin, et régent de cette île, qui par son climat y ressemble beaucoup.
Je vois que vous avez fait connaissance avec Madame Brume, et Mademoiselle Madeleine. Si vous trouvez leur ton assez libre, sachez qu'elles n'en n'ont pas moins tout à fait raison. Ces terres sont administrées d'une main ferme. En quelques sorte une main de fer dans un gant en côte de maille.


Baya, arrêtez de jouer avec ça, vous savez très bien que ses envolées lyriques sont rares, et que ça m’empêche de me concentrer, enfin ...

Et comme le disait si justement Madame Brume, nous ne faisons pas dans la broderie. Il est des règles sur l'ile au sujet desquelles vous me feriez grand plaisir à venir discuter avec moi. Nul doute que vous les comprendrez et que vous jugerez la faisabilité de votre arrivée sur l'ile du volcan à cette aune.

J'ai eu vent de vos déboires avec les soi-disant humanistes mexicanos, ceux là même qui se targuent d'une réputation de gentils organisateurs d'un club méditerranée. Nous ne sommes pas dupes, ils sont des assassins aussi fourbes et cruels que nous le sommes, et ont sans doute autant de sang shangrilais sur les mains que nous avons de tâches d'huile sur le capot de nos véhicules. Cela dit, je n'ai jamais refusé une demande de droit d'asile, et tant que la sécurité de la ville n'est pas mise en danger, je n'ai aucune raison de maltraiter mes sujets.

Notre île vous ouvre grands ses bras.

Quelques mises en garde cependant :

  • ne tuez pas sans notre accord, ne serait ce qu'un de vos membres d'équipage, sur l'île.
  • ne mettez pas en cause l'autorité du triumvirat dirigeant, à savoir moi-même, la charmante dame Mitsuko Chizuna et l'impassible PMO.
  • ne diffusez aucune information d'aucune sorte sur notre organisation, notre localisation, nos forces.
Dans ces cas, il n'y aurait pas de coup de semonce préliminaire, que ce soit pour vous même ou pour vos hommes.

Je crois avoir abordé bon nombre de points essentiels, si vous souhaitez plus de détails une fois le pied posé sur notre île, je serai ravi de discuter de tout ça autour d'un thé et de quelques lambeaux de viande séchée avec vous et les autres autorités de votre groupe.


Baya vous êtes une drôle de gourmande quand même ...


Quelques rires et bruits d'eau se font à nouveau entendre, la vie calme et paisible du volcan suit son cours
Ven 16 Mar - 12:11 (2012)
Sharon
Invité

Hors ligne




Message Nous sommes toujours là. Répondre en citant
Cinquième écharde, ou plutôt pieux, retirée. Elisabeth avait souri en entendant Brume se défendre. Mais lorsqu’elle avait voulu répondre, une certaine Madeleine s’était mise à hurler dans l’émetteur. La surprise fit place à une sorte de terreur qui l’obligea à jeter sa radio de toutes ses forces au loin, c’est-à-dire à 2 mètres.

Oh non… Mais faut arrêter un peu avec les gamines. Elle va finir par se tirer une balle la vieille ! Tamarie, Alison, Sangsue, Xelia… Merde, faut pas déconner avec ça. Encore une, et elle va me claquer entre les doigts…

Elle rumina un moment, se charcutant la peau. Puis une nouvelle voix se fit entendre, une voix qu’elle reconnut. Avec un juron, elle se traina pour récupérer la radio.

Parfait, parfait… Ça me semble clair et raisonnable, Môsieur Carl… Je transmettrais votre invitation…

Mais celui-ci semblait déjà vaquer à d’autres occupations, ce qui renfrogna Elisabeth.

Ouais ben c’était pas la peine d’en faire tout un plat… J’ai réglé ça en 3 minutes. T’entends la vieille ? Tu vois que tu peux me faire confiance…


S’en suit une petit rire plutôt inquiétant… Jusqu’à ce qu’elle s’aperçoit qu’elle émet toujours.

Hum bon ouais, la gentille petite Madeleine : TU T’APPROCHES PAS DE MOI ! OK ? Sinon tu peux être sure que Brume saura TOUT ce que tu fabriques dans son dos et bien plus encore... Si c'est clair, tu lui rends sa radio et tu vas jouer ailleurs.
Ven 16 Mar - 17:13 (2012)
kob
Invité

Hors ligne




Message Nous sommes toujours là. Répondre en citant
SAAAALUT!!!!

Qu'moi c'est Mister Gooood-Deeeal, l'Poète-commerçant l'plus honnete du Nord! Qu'j'entend dans ma radio qu'les habitants d'Shangri-La qu'ils viennent dans l'Nord? Qu'en voilà une idée qu'elle est bonne! J'vous dis, ici, y a moyen d'se faire des couilles en or, surtout si vous votez Dagan...

Par contre j'vous félicite pas les gars. Et les madames. J'veux dire, qu'la Madeleine qu'elle s'étions présenté sur vos ondes, et qu'Y A PAS EU UNE PUTAIN D'REPONSE!!!

Alors oui, bon, qu'vous étiez en plein déménagement peut etre. Mais est ce une excuse suffisante pour n'pas réponde à une jeune et si espiègle enfant? Que moi j'dis non. Et qu'vous avez interet à r'dresser la barre si vous voulez faire vot' trou dans l'Nord.

Car contrairement à c'qu'on pourrait croire, ici, qu'c'est en ouvrant sa geule qu'on fait son trou. Bon ok, pas n'importe comment, faut la manière, sinon l'seul trou qu'on fait c'est c'ui d'la balle tracante entre ses deux yeux.

Mais n'empeche! Avoir du caractère ne nuit pas.

Et qu'c'est pourquoi, mézigue, spécialiste d'la communication interfractaliennement reconnu, futur ministre du premier gouvernement Daganien, que j'propose mes services en tant qu'intermédiaire bénévolant pour vous guider dans les terres mouvantes du Grand Nord, contre un salaire d'a peine trois fois rien (Une p'tite arme ou deux, allez hop, entre ami, que j'vous fait un prix).
Sam 17 Mar - 01:20 (2012)
Zkapt
Les irréductibles

Hors ligne

Inscrit le: 18 Fév 2012
Messages: 145

Message Nous sommes toujours là. Répondre en citant
Hmm, monsieur Kob, votre offre est tout à fait digne d'intérêt. Nous avons justement quelques armes que nous sommes prêts à vous proposer contre vos services : une canne, un parcmètre, une masse ... Faites votre choix ! Nous pouvons même vous consentir une ristourne sur l'achat d'un arc long amélioré par Lanthane elle-même si vous venez nous aider à décharger le vapeur que nous avons fait accosté la lune dernière.

Face à de telles propositions, vous ne pourrez plus nous accuser de concurrence déloyale, n'est-ce pas ?
Sam 17 Mar - 01:36 (2012)
kob
Invité

Hors ligne




Message Nous sommes toujours là. Répondre en citant
Moi? Vous assimiler à la Concurence Frauduleuse honnie? Aaaah, qu'c'est bien un mauvais procès qu'vous m'faites là, Mam'zelle Zakpt! Et que j'me sens tout meurtri dans mon p'tit coeur d'humble poète-commerçant investisseur!

Que j'ai toujours respecté l'Made In Shangri-La, du vrai travail d'artisan, fait avec son coeur, et que j'vous défie d'trouver une de mes paroles sur les ondes publiques qui clame le contraire.

Mais, pour revenir à nos croutons, qu'j'ai l'regret d'vous dire que j'suis pas vraiment un manuel. Plutot un cérébral en fait. Et qu'le role de Porte-faix me sied des plus mal. Qu'c'est pourquoi, pour la santé d'vos marchandises, j'préfère me tenir éloigné.

Quand à not' possible deal, que j'parlais evidemment d'armes à feu. Bah oui, on est dans l'Nord maintenant, hein, faut s'mettre au niveau! R'marque, une photo dédidacée d'toi ou Lanthane en tenue affriolante, qu'ça vaut son paquet d'blé sur le marché, et qu'je serais prêt à faire un effort, ouais!
Sam 17 Mar - 02:10 (2012)
William O'Connell
Les irréductibles

Hors ligne

Inscrit le: 06 Sep 2011
Messages: 137

Message Nous sommes toujours là. Répondre en citant
*alors que soviets passer par la ,il remarque l'activité dans la salle radio ,en manque de "carburant" il décide que lui aussi il a le droit d'intervenir*


Tiens des sudistes qui montent au nord,oubliez pas de prendre une petite laine on a vite fait de prendre froid,bon j'vais vous exposer deux ou trois petites règles extrêmement importante :


*prend une voix sérieuse comme le fait si bien notre bon roi*


_On apporte à boire surtout,parce que venir les mains vides c'est mal poli j'insiste sur ce point : On prend des alcools de qualité!
_seconde petite regles: essuies ses petits pieds sur la paillasson avant d'entrée, v'nais pas nous salir tout l'parquet !
_ et enfin dernière ,mais non moins importante!!! ON APPORTE L'ALCOOL!!


...je l'ai déjà dit? Tu crois qu'ils ont entendu? oui? . . ça enlève rien à l'importance de la règle non?.....




a un de ces jours les sudistes!

_________________
trollface IRA bien qui IRA le dernier trollface


(anciennement soviets)
Sam 17 Mar - 14:22 (2012)
Sharon
Invité

Hors ligne




Message Nous sommes toujours là. Répondre en citant
Élisabeth écarquilla les yeux avant d'éloigner la radio de son visage, comme s'il s'agissait d'un cadavre de rat en décomposition.

Et merde... Lanthane tiendra jamais le coup si elle met les pieds là-bas...
Si en plus Zkapt s'y met, ils vont me l'achever...


Bordel, j'aurais du prévoir un plan B...

Elle éteignit sa radio, soudain lasse de la cacophonie sans queue ni tête qui, selon elle, s'en échappait. Il était bientôt l'heure d'en réveiller certains pour le premier tour de garde.

Elisapbeth grimaça en se relevant, sa cheville lui rappelant son état. Elle soupira, ce bon Carlos était aussi médecin, il devrait bien pouvoir lui arranger ça...

Sam 17 Mar - 20:15 (2012)
Sir Percy St John
Invité

Hors ligne




Message Nous sommes toujours là. Répondre en citant
Sir Percy St John écoutait peu la radio, mais pour une fois qu'on avait des invités civilisés, il fit un effort.

-Allô, allô? Comment ça marche ce truc? vous m'entendez? On va supposez que oui...

St John s'éclaircit la voix.

- Hum, bonjour amis du sud, enchantés de vous rencontrer enfin. Je me ne nomme Sir Percy St John, architecte en chef de cette humble communauté, mais vous pouvez m'appeler St John. Depuis le temps que j'entends parler de vous. J'ai cru comprendre que nos ennemis communs vous forcaient à l'exil., j'en suis fort désolé.
Alors bon, même si je crains que ce ne soit qu'un piètre réconfort, soyez les bienvenus parmi nous!
J'espère que vous saurez vous acclimater au climat, on est loin des températures du sud, mais l'ambiance est chaleureuse. Et si vraiment le froid est difficile à supporter, venez me voir, j'ai quelques stocks de thé absolument divin! Je vous en ferai chauffer une tasse.
Dim 18 Mar - 16:18 (2012)
Mitsu
Invité

Hors ligne




Message Nous sommes toujours là. Répondre en citant
Chizu écoutait attentivement les nouveaux arrivants. Elle plissat les yeux alors que la femme semblait fixer les conditions de leur séjour au volcan ...

Interressant !!

lentement elle balayat les environs ou les stygmates de ses dernieres deviances pourrissaient ..

Interressant !!

Enfin elle décidat de l'ouvrir, d'une voie rauque et sans aucune émotion.

- Bonjour à vous ....m'appelle Mitsuko...Mitsuko Chizuna ....


Du volcan né l'paradoxe de sa chaleur, il innonde de quiétude la vie, octroie la sécurité a ceux vivant en son sein et accepte qu'on le sillonne si on respecte sa nature.

Mais si l'on approche de trop pret, alors qu'il réclame de l'intimité, il peut prendre c'la pour de la provocation et sa douce iradiation peut devenir furie, crachant une lave aveugle de toute distinction ....

a pres un silence elle finit ...

J'confirme évidemment les dires de Carl ...et j'vous souhaite un séjour agréable au volcan à condition d'suivre les recommandations du Roi !!
Mar 20 Mar - 22:17 (2012)
Amidata
Invité

Hors ligne




Message Nous sommes toujours là. Répondre en citant
La p'tite rasta dormait tranquillement dans le coffre du quat' quatre, quand elle fut réveillée par différentes voix, qui semblait faire comme un brin de causette.
Difficile de comprendre de quoi il en retournait exactement. Encore trop dans le col-tard pour vraiment cerner tous les mots.
Elle reconnu malgré tout, la voix de Grand Sista Lanthane et celle de Zkapt, pour les avoir déjà entendu à Shangri La. Mais les autres il lui était impossible de leur mettre un nom dessus.

Légers étirements félins, pour finir de se réveiller et d'effacer quelques courbatures causés par les entrainements de Carlos, pendant que la discussion continuait.
Oui légers, car même si le véhicule avait un grand coffre, ce dernier était rempli de tout le matos récupéré de Shangri La, et de tout ce qu'ils avaient put amasser en chemin.

Comme chaque matin, la jeune métisse, sortit de sa besace un sachet contenant sa weed et son paquet de feuilles, et commença à se rouler son splif qui lui servait de petit déjeuné, tout en essayant de comprendre de quoi ils discutaient.

Ça parlait d'un volcan. D'une ile. Du nord.

La miss n'y connaissait rien en géopolitique fractalienne. Ça l'intéressait pas vraiment. Elle, elle voulait juste vivre sa petite vie paisible.
Elle savait juste qu'il y avait des fous au sud. Des timbrés au nord. Et que les sages shangri lais, se trouvaient juste au milieu.
Un peu comme dans sa jeunesse dans la corne de l'Afrique.
Les partisans de machin chose par là.
Ceux de truc muche par ici.
Et les exilés au milieu, qui en prenaient plein la gueule pour pas un rond.

Finalement le crash avait pas changé grand chose. C'était bien la peine de tout péter, comme un enfant capricieux l'aurait fait avec ses jouets.

Joint roulé, elle se tourna vers Grand Sista, quand la radio s'éteignit d'un click, stoppant net la communication, alors qu'un Sir « je sais pas trop quoi » venait de faire son apparition. Puis la vieille femme se mit une nouvelle fois à se parler à elle même.
Ça s'arrangeait pas. Ça lui arrivait même de plus en plus souvent, semblait il

Elle ouvrit le coffre de l'intérieur, par un système qu'elle s'était bricolé, et s'approcha de l'ancienne, après avoir allumé son splif et tiré une bonne taffe dessus, avec son éternel sourire aux lèvres.


Ça va Grand Sista ?
Mer 21 Mar - 11:27 (2012)
Contenu Sponsorisé






Message Nous sommes toujours là.

Aujourd’hui à 17:49 (2017)
Montrer les messages depuis:    
Répondre au sujet    le fofo! Index du Forum » POUR LES NOSTALGIQUES » RP DE LA V6.1 » FEU EYJAFJALLAJÖKULL DANS TOUS SES ETATS Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers: 

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Design by Freestyle XL / Music Lyrics.Traduction par : phpBB-fr.com