le fofo! Index du Forum
S’enregistrerRechercherFAQMembresGroupesConnexion
Fuir un danger pour s'abriter dans un autre.
Aller à la page: 1, 2, 3  >
 
Répondre au sujet    le fofo! Index du Forum » POUR LES NOSTALGIQUES » RP DE LA V6.1 » EN EXTERIEUR Sujet précédent
Sujet suivant
Fuir un danger pour s'abriter dans un autre.
Auteur Message
Tina
Invité

Hors ligne




Message Fuir un danger pour s'abriter dans un autre. Répondre en citant
PublicitéSupprimer les publicités ?


"Voilà deux lunes qu'elle est dehors et déjà elle regrette, si au moins elle avait pensé à prendre sa radio, elle aurait pu savoir s'il y avait du monde dans le coin. Ho! Bien sûr, il n'était pas question d'appeler à l'aide, imaginez qu'elle tombe sur un méchant qui pourrait la localiser afin de la piéger. Mais enfin, ça l'aurait rassuré d'entendre des gens parler entre eux, mais si souvent, elle l'avait remarqué, c'était sans intérêt. Non! Finalement cet oublie était une bonne chose, pour sa sécurité. Mais elle aurait au moins pu prendre une arme, avec tout ce qu'il y avait dans le dépôt à côté du bunker, quoi que, c'est dangereux une arme, ça peut se retourner contre vous, imaginez qu'elle se blesse avec en marchant. Si au moins une colonie de rats n'avait pas élu domicile dans ce bunker, en profitant de passer par le seul conduit d'aération tombé en panne sur les six présents dans le lieu, elle aurait pu y rester des années, elle s'y sentait bien, en sécurité, à l'abri, protégée par une porte en acier de plusieurs mètre d'épaisseur. Ça se dit « une colonie de rats » pour deux rats?"

"Comme elle est là, le regard dans le vide assise sur un tas de gravas, elle se dit qu'elle aurait quand-même pu prendre des affaires, plus de vivres et les quelques bijoux précieux de sa famille, au cas ou elle tomberait sur des méchants et qu'elle voudrait acheter sa survie, de l'argent aussi, le coffre de papa est pas mal remplis elle aurait dû y penser, sûr que ça aurait intéressé quelqu'un. Elle y retournerait bien pour mieux se préparer et emporter de quoi, mais non c'est trop dangereux, si ça se trouve les rats ont emmené toute la famille et les copains, ils sont peut-être déjà plus d'une centaine, ils ont peut-être même rongé les fils pour plus qu'elle entre, à l'heure actuel ils doivent s'attaquer aux vivres restant."

À quelques pas d'elle, dans un buisson qui commence à s'agiter, un bruit se fait entendre, la jeune femme sursaute, son visage se crispe en une image de terreur et se fige, sa respiration se coupe, elle commence à trembler et sentir quelques sueurs froides monter en elle.
"Ça y est, elle est repérée, peut-être même que ses prédateurs sont beaucoup, qu'ils l'ont encerclé et qu'ils l'observent depuis le début, ils doivent être bien préparés, sur-entraîné, elle aurait vraiment dû prendre les bijoux et l'argent, si seulement elle n'avait pas oublié."
Elle se lève brusquement fait volte face pour commencer à courir, elle ne fait pas un pas qu'elle se prend déjà les pieds dans les gravas sur lesquels elle était assise et s'étale de tout son long.
"C'est fini, ils vont la rattraper elle ne fera pas long feu et elle a le nez pour ça, elle sent bien que ça va chauffer pour elle."

Alors qu'elle se relève sans même prendre le temps de se retourner pour voir la progression des ennemis qui la traquent, elle donne une impulsion violente sur sa jambe droite et cour aussi vite qu'elle peut, elle hurle paniquée, se dirigeant sans le savoir en direction de la berge, terrain qu'elle ne connaît pas puisqu'il ne lui serait pas venu à l'idée de faire une reconnaissance du secteur. Justement en parlant du terrain, en contre bas à quelque mettre se trouve le bord de la berge, mais la malchanceuse n'a aucune idée du trou qui l'attend au bout de sa course, elle y va de toutes ses tripes hurlant de terreur avec la force de tout son bas ventre, sans même s'apercevoir que devant elle un monstre de fer apparaît fumant noir dans le ciel au fur et à mesure qu'elle évolue.

Voca arrive comme une flèche hurlante en direction du bateau, on la voit mouliner des bras et agiter les pieds au-dessus du vide.
-HaaAAaaaAAAAaaaAAAArg
Avant de venir s'écraser comme promis deux mètres plus pas. Elle éclate en sanglot, relève son visage ensanglanté dans votre direction. HIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIN-HIIIIIN HIIIIIN-HIIIIIIIIIIIIIIIIN

Mar 14 Aoû - 00:27 (2012)
John
Les irréductibles

En ligne

Inscrit le: 02 Sep 2011
Messages: 483
Localisation: Techno-Valhalla

Message Fuir un danger pour s'abriter dans un autre. Répondre en citant
John était sur le pont du vapeur, pour une petite promenade comme il prit l'habitude de faire pour que le temps passe plus vite. Il reconnaissait des endroits, d'autres non là où ils avaient du passer alors qu'il pionçait ou sautait Gauche ou Aglaë.
Ca jouait aux cartes non loin, d'autres discutaient de leur récent combat avec des nains, ou leurs plus grandes batailles, Oilean, les Survivals, la connasse de Sheryline, Dakan le vers de terre, etc... Ils n'étaient plus de simples guerriers à présent. Survivre à autant de combats avaient fait d'eux des vétérans, des légendes, des honnis maudits. Certains de leurs opposants avaient même du respect pour leur talents stratégiques et belliqueux, et ça, c'était surprenant.

Le nordique fut tiré de sa rêverie par un mouvement au loin. Une femme courrait comme une dératée vers la plage de sable. Elle criait. Bordel, qui crie de nos jours en plein milieu du désert ? C'est le seul moyen de se faire tomber dessus. Comme d'habitude, John empoigne son arme reposant dans son dos grâce à une bandoulière. Il se cala contre la rambarde, assez loin des autres, ne voulant pas être vu. Etant un des seuls à leur produire des médocs, il était mis à l'écart des massacres d'innocent. Cette fois-ci il allait s'amuser.

Le temps qu'il se mette en position, l'inconsciente avait parcouru une trentaine de mètres. Viseur en plein milieu du front, c'était l'headshot assuré. Expiration... Sprotch !

John ouvre grand les yeux. Au moment de presser la détente, la cible avait disparu de sa ligne de mire, et un cri avait retenti. Tant pis pour la discrétion, John comprit que c'était foutu pour cette fois. Il se relève d'un bond, replace son Famas dans son dos et s'apprête à se jeter à l'eau pour rejoindre la rive proche.

Preum's ! J'l'ai vue l'premier ! P'tain cette fois-ci c'est moi qui passe devant !

Avant que ses compagnons ne réagissent, le voilà déjà pénétrant dans l'eau fraiche et nageant vers la terre ferme qu'il atteint rapidement. Il se hisse à la force de ses bras et accourt, arme levée, vers là où le colis a été expédié.

C'est un piètre spectacle qui l'attend là-bas. Une jeune femme bien amochée le regarde, apeurée, souffrantes de blessures superficielles, pleurnichant. Pitoyable. Inoffensive à première vue. Le cerveau de John peu stimulé par les tâches quotidiennes réfléchit rapidement à deux choses : la mort et le sexe. Tandis qu'un sourire nait sur son visage, il relève son arme et tend une main amicale à la jeune nénette.

Hey, salut toi. J'sais pas qui t'es, mais ta tête m'plait bien. Moi c'est John...
Il hésite un instant, conscient de la naïveté de ce qu'il s'apprète à dire. Fallait dire que tout ce qu'il avait essayé pour séduire une femme avait rarement fonctionné, et quand ça marchait il devait se coltiner une folle du cul allumeuse et pourtant très jalouse elle-même. Tant pis, foutu pour foutu.

Tu veux bien être mon amie ? Heu merde j'oublie qu't'es mal en point. J'vais t'soigner tu vas voir.


Ou alors la buter si elle refuse, j'suppose.
..

Mer 15 Aoû - 18:23 (2012)
Coeur
ADMIN

Hors ligne

Inscrit le: 02 Sep 2011
Messages: 2 039
Localisation: Tu veux pas ma gratte non plus ?

Message Fuir un danger pour s'abriter dans un autre. Répondre en citant
Après une série intense de raids contre les forces (ok surtout les faiblesses, on s'refait pas) Sudistes, Ag' s'autorise enfin à légèrement relâcher la pression. Elle recommence même à penser au sexe après une période d'abstinence complète, tant elle était concentrée sur ses objectifs.

Vautrée dans une chaise longue made in IKEA, elle racle négligemment les cordes oxydées de la gratte récupérée sur le cadavre de l'un des Survivals. Sans grand succès, elle tente de se remémorer les tablatures qu'elle à appris dans sa folle jeunesse avant crash.

Lorsque John repère une cible, elle s'extirpe lentement de son siège pour venir voir de quoi il en retourne. Le temps qu'elle se traine jusqu'au bastingage, le fougueux viking a déjà sauté à l'eau pour se ruer sur sa proie. Elle braque ses jumelles sur la scène et essaye d’apercevoir les traits de la fille qui a crié, mais l'autre abruti lui bloque la ligne de vue avec son dos bodybuildé.
Tant qu'à faire elle en profite pour scruter les environs, au cas où la gamine serait un appât. R.A.S.

Elle hésite à nager à son tour jusqu'à la rive pour assister au massacre, mais n'a pas très envie de se mouiller. En désespoir de cause elle gueule dans leur direction :

John ! Tu la ramènes ?

_________________
Mer 15 Aoû - 19:10 (2012) Visiter le site web du posteur MSN
Charley
ADMIN

Hors ligne

Inscrit le: 02 Sep 2011
Messages: 1 484
Localisation: pas là où tu es

Message Fuir un danger pour s'abriter dans un autre. Répondre en citant
Pour une fois c’était jour de relâche pour la brune, le vapeur était accosté donc pas besoin d’alimenter sans fin la bête, d’autres s’occupaient de garder le bateau, elle pouvait donc se laisser aller un peu.

Jaz avait donc défait la partie supérieure de sa combinaison et, les bras nus, tentait d’améliorer un peu son teint, gardant ses jambes bien protégées sous celle-ci, faut pas abuser non plus. Les homards n’étaient bons que dans une assiette.

Allongée donc en équilibre sur l’un des rebords du vapeur la jeune femme lézardait, pendant que son double animal, profitant que le bateau était à terre, était partit en ballade ; quand des hurlements se firent entendre dans le désert silencieux.

Se redressant en appui sur les bras, la gymnaste chercha du regard lequel de ses compagnons avait encore sniffé je ne sais quelle drogue, bonne qu’à retourner le cerveau. Elle vit alors John mettre en joue une cible invisible pour elle.

Inquiète brusquement elle sauta souplement sur le pont, et couru vers la position du viking. Inquiète la belle ? Oui bien entendu, mais pour qui ? Et alors telle une mère qui appelle son petit elle cria :


- ATHENA !

Visiblement la priorité de la jeune femme n’était que sa hyène, elle n’aimait pas laisser l’animal se promener seul, une balle perdue étant si vite arrivée, mais la hyénidé supportait mal les longues périodes en mer et avait besoin de se dépenser un peu.

Lorsque Jaz vit enfin sa grosse tête trempée, émerger d’un fourré au loin, elle se sentit rassurée. Elle siffla alors un bon coup, signal indiquant à l’animal qu’il était temps de rentrer.

Satisfaite quant au sort de sa bestiole, la brune put reporter son attention sur l’origine du bruit ayant mis fin à sa séance de bronzage largement méritée. Elle vit alors John à terre en train d’amadouer une petite chose toute fragile.

Courir, seule, dans un désert inhospitalier et étouffant, en hurlant, en direction de personnes inconnues … on peut dire que la nouvelle arrivante cumulait les erreurs basiques de survie en terre hostile. Manque de chance pour elle, elle n’était pas tombée sur un convoi de la croix rouge, loin s’en faut.

Pour une fois ce n’était pas eux qui allaient à la rencontre de leur cible, mais la proie qui venait se jeter volontairement dans leur filet. Cela faisait maintenant un bon moment que la brune laissait sa part sombre apparaitre en compagnie de ses compagnons, mais un sursaut de son ancienne vie ne pouvait s’empêcher de refaire surface aujourd’hui.

Elle s’apprêtait à sauter par-dessus bord pour voir de plus près ce que pouvait bien faire John, lorsqu’Aglae l’apostropha de ramener sa proie à bord. Cela laissait donc un laps de temps à Jaz pour intervenir en faveur de l’inconnue le cas échéant, elle se pencha donc pour regarder l’approche du viking depuis le pont.


_________________
Fini la v6.1 vive la v7?


Dernière édition par Charley le Ven 17 Aoû - 23:49 (2012); édité 1 fois
Jeu 16 Aoû - 17:40 (2012)
May-Lee Koba
Invité

Hors ligne




Message Fuir un danger pour s'abriter dans un autre. Répondre en citant
La légère brise qui flattait le visage de la jeune femme, commençait déjà à faire sécher les petites gouttes de sang les moins riches sur sa peau, elle se mit à genoux. Elle pleurait toujours, reniflant régulièrement. À l'arrivée de John, un frisson lui parcourut le dos, elle voyait déjà sa vie défiler comme un film beaucoup trop court qui nous laisse sur notre fin, un peu comme ci elle avait renoncé, elle ne sursauta pas, n'eut même pas la force de fuir, malgré le Famas pointé sur elle et la masse imposante et hostile de l'autre côté du fusil. Elle avait un peu de mal à comprendre ce que lui voulait le géant impressionnant comparé à elle, mais, elle comprit qu'il ne lui voulait aucun mal lorsqu'il releva le canon de son arme et qu'il lui tendit la main, elle poussa un soupir de soulagement et fit de son mieux pour ne pas s'évanouir sous l'évacuation de pression, mais on pouvait la sentir vaciller. Elle s'arrêta de pleurer, l'émotion qu'elle avait subi avant était encore trop forte, elle sanglotait à présent, son visage la piquait, elle faisait tout pour se contrôler. Elle mit sa petite main dans celle du géant pour garder l'équilibre et s'aider à se relever.

Citation:
Hey, salut toi. J'sais pas qui t'es, mais ta tête m'plait bien. Moi c'est John...


Elle répondit, on pouvait facilement sentir une présence de panique dans sa voix, elle n'entendit même pas Athéna sortir du fourré tellement elle était prisonnière de ses pensées.

Bon.. Bonjour je je m'appel Vocaloid... Aideeez mois s'il vous plait.

Citation:
Tu veux bien être mon amie ? Heu merde j'oublie qu't'es mal en point. J'vais t'soigner tu vas voir.


Votre... Amie??? Toujours sanglotante, elle prend une forte inspiration essayant de réunir ses dernières forces tout en restant concentrée sur la situation. "Enfin, quelle chance d'avoir rencontré celui qui semblait être son sauveur, il avait l'air très fort en plus avec ses gros bras. Il est grand et fait peur, mais ce n'est pas un monstre. À y réfléchir d'ailleurs elle avait jamais vu d'homme si grand jusqu'à maintenant"

Oui... Mais... Il faut pas trainer ici... Ils.. Ils vont nous rattraper.. Ils sont sur'..ment dangereux... Fuir, il faut fuir.

Elle fit un effort colossale pour se mettre correctement debout et tirer le géant en direction du bateau ou semblait attendre d'autre personne qu'elle ne pouvait encore distinguer parfaitement. *Le grand monsieur costaud est gentil, il doit être le chef il a l'air intelligent il sait soigner, mais faut pas rester là*



Lorsqu'Athéna passa devant Voca, la jeune femme laissa s'échapper un cri de surprise, s'arrêtant net et se collant au géant. Mais l'énorme bête à quatre pattes ne semblait pas s'intéresser à elle, de plus John semblait ne pas réagir quant-à sa présence.
*Ça doit être leur chien, mais qu'est-ce qu'il est gros et grand, ça doit être fatiguant de lui jeter un bâton, il doit revenir trop vite.*

Au bord de l'eau, Voca pu voir les deux autres membres de l'équipage sur le gigantesque monstre de fer. *Ils ne sont pas beaucoup pour ce grand bateau ses nouveaux amis* La jeune femme regarde l'eau avant de s'enfoncer dedans et elle ne peut s'empêcher de dire en regardant John.

Merci, vous me sauvez la vie.

Elle plonge sans hésiter pour nager jusqu'au bateau, avec la grâce du chien fraichement jeté à l'eau pour la première fois, pas le temps d'enlever ses vêtements, ni même de regarder ce qui arrive derrière, elle s'active à rejoindre le rafiot et ses sauveurs qui semblent adorable et qui vont la protéger au périls de leur vie. L'eau la brule, elle grimace et peste à en boire la tasse et presque s'étouffer la ralentissant encore plus, pourtant elle y va et mouline dans l'eau aussi vite qu'elle peut, c'est-à-dire très lentement, elle éclabousse autour d'elle plus qu'autre chose.

Alors qu'elle essaye de monter sur le bateau et qu'elle galère comme c'est pas permis à cause de ses bras en mousse, John se voit obligé de l'aider pour qu'on en finisse et que ça ne dure pas vingt minutes. Une fois sur le pont, elle regarde ses amis le visage en feu encore rougit de sang. Elle dit encore sous le choc et toute haletante.


Merci!!! Mais faut pas qu'on traine... Y a plein de méchant la-bas. Elle désigne l'endroit d'où elle est sortie et fait marquant, on peut voir autour de son cou un collier avec deux médailles, la légion d'honneur et la médaille militaire.


Dernière édition par May-Lee Koba le Ven 17 Aoû - 04:12 (2012); édité 1 fois
Ven 17 Aoû - 03:53 (2012)
Dagan
Les irréductibles

Hors ligne

Inscrit le: 02 Sep 2011
Messages: 531

Message Fuir un danger pour s'abriter dans un autre. Répondre en citant
Un moment ou à un autre il se passe ceci :

Dagan vous salue:
Dagan vous a fait un signe de la main. Vous devriez lui répondre.
Ven 17 Aoû - 04:11 (2012)
John
Les irréductibles

En ligne

Inscrit le: 02 Sep 2011
Messages: 483
Localisation: Techno-Valhalla

Message Fuir un danger pour s'abriter dans un autre. Répondre en citant
John espérait que Vocaloïd, comme elle s'était présentée, était seulement en état de choc et qu'elle n'était pas comme ça tout le temps. On avait assez de paranos dans le vapeur. Elle essayait de le tirer désespérément vers le bateau, inconsciente du fait que les prédateurs dans le coin, c'était eux. John prit quelques secondes pour observer l'horizon à la recherche de mouvement, de fumée de pots d'échappement ou de poussière soulevée par une course frénétique. Rien.
Mais on est jamais trop prudent, une fois de retour au vapeur ils pourraient se pencher sur la question. Là-bas ça commençait à s'agiter. Difficilement audible à cette distance, John comprit mal ce qu'Aglaë lui beuglait.

Quoi j'me la ramène ? J'suis pas l'seul à frimer dans le coin hein !
Allez Voca, j'vais te présenter à mes potes.

Ils cheminent ainsi, main dans la main. Une vision quelque peu grotesque pour le contexte. Une brève vision qui s'achève quand Athena surgit d'un fourré et que la jeune femme se blottit dans les bras du héros malgré lui. Ce dernier passe un bras protecteur autour de ses épaules et l'entraine avec lui, signifiant qu'il n'y a aucun danger. Ou presque. Le danger le plus proche c'était lui, et il ne comprenait pas pourquoi elle avait peur de poursuivants inexistants alors qu'elle se jette dans la gueule du premier individu souriant. Si jamais les chefs décidaient d'en faire un second couteau, il allait falloir lui apprendre quelques petits trucs pratiques.

Comme ne pas se jeter à l'eau sans réfléchir... Perdu dans ses pensées, il n'aurait pas pu prévoir ça. Il relève la tête pour regarder Aglaë, Dagan et Jaz qui riaient devant sa mine déconfite. Décidant que Vocaloïd avait sa avalé d'eau, il plongea et la rattrapa.

Attends, j'vais t'aider. Tu vas essayer de t'accrocher pendant que je te pousse avec mes mains.

A peine a-t-il dit ça qu'un sourire nait sur son visage. Avec les mains, bien sur... Plus le tee-shirt mouillé. Ça commençait à lui plaire de plus en plus. John pose ses mains sous le postérieur de sa nouvelle amie et la pousse vers le haut. Une fois accrochée à la rambarde, le corps à mi-hauteur, il s’agrippe lui-même à la coque et pose son visage à la précédente place de ses mains, faisant mine de toujours la pousser vers le haut avec celles-ci.

Il profita de ce moment le plus possible, c'était facialement assez confortable. C'est un John au sourire radieux que l'on voit apparaitre à la suite de leur invitée ayant déjà mis le pied sur le pont.




me gusta mucho
Ven 17 Aoû - 11:20 (2012)
Coeur
ADMIN

Hors ligne

Inscrit le: 02 Sep 2011
Messages: 2 039
Localisation: Tu veux pas ma gratte non plus ?

Message Fuir un danger pour s'abriter dans un autre. Répondre en citant
Et là voilà sur le pont, pauvre petite chose pathétique et humide qu'entoure peu à peu un attroupement de ce que le fract compte de plus patibulaire.
Et vas y que je ricane grassement, que je te fais des remarques douteuses et que je te reluque d'un œil lubrique. Y a même un psycho qui fait des signes de la main.

L'irradiée a examiné le comportement de la fille jusqu'ici et il ne fait aucun doute qu'elle est complétement paumée. Sa naïveté semble si grande qu'on y croirait presque pas. Y a du level, même Sybille serait sans doute impressionnée.


Une gamine ne suffira jamais à satisfaire les désirs bestiaux du groupe entier, il en faudrait au moins une piscine pleine. Si on les laisse faire, dans trois minutes elle baignera dans une marre de sang, de merde et de foutre, les membres arrachés et réarrangés de façon créative.

Ag' se verrait plutôt la garder intacte juste assez longtemps pour s'y attacher afin d'ajouter du piment à la mise à mort finale, mais dans tous les cas c'est le viking qui l'a repérée le premier. Elle lui revient de droit, à moins qu'il ne souhaite partager avec ses petits camarades.

Lorsque la gamine se met à parler de "méchants", la chauve ricane et lui répond d'une voix trainante.

T'inquiètes pas pour ça va. Les méchants ça nous connait.

...


Jolies tes médailles.

_________________
Ven 17 Aoû - 20:14 (2012) Visiter le site web du posteur MSN
Charley
ADMIN

Hors ligne

Inscrit le: 02 Sep 2011
Messages: 1 484
Localisation: pas là où tu es

Message Fuir un danger pour s'abriter dans un autre. Répondre en citant
Penchée sur la rambarde Jaz regardait la situation évoluée à terre, visiblement John avait convaincu la nouvelle venue de les rejoindre à bord. Mais la demoiselle apparemment encore paniquée, ou sans cervelle aller savoir, se jeta d’un bond dans l’eau sans vraisemblablement savoir nager.

Voyant que le viking partait à la rescousse de l’ingénue, la brune alla vers la partie la plus basse du vapeur pour repêcher sa hyène qui commençait déjà à racler la coque du bateau. Après avoir pris une bonne douche gratuite par son double animal, la jeune femme partit rejoindre ses compagnons.

L’équipage était désormais au complet, majoré même d’une nouvelle occupante, qui semblait attirer toute l’attention de ceux présent sur le pont. Jaz alla se placer aux cotés du Cow boy, s’appuyant un instant contre son épaule. La hyène laissant dépasser sa tête entre eux deux.

La frêle jeune femme parla de méchants, tout en indiquant la direction où la brune avait pu apercevoir Athena. Et de plus ayant vu Aglae vérifier les alentours elle ne s’inquiéta pas plus que ça de la présence d’ennemis dans les alentours, même s’il fallait toujours être aux aguets malgré tout.

Alors qu’elle regardait sans discrétion la gamine, la chauve attire son attention sur les médailles qu’arborait celle-ci. Jaz se pencha instinctivement en direction des décorations. La fille de militaire qu’elle était, ainsi que l’ancien membre de la CIA, ne purent que reconnaitre les deux médailles. Elle resta quelques longues secondes à étudier d’un regard plus concentré l’inconnue.

Puis elle s’adressa enfin à la nouvelle amie de John :


- Bonjour je suis Jaz et toi comment t’appelles tu ?

Et tout en jetant des coups d’œil insistant aux médailles :

- C’est vrai qu’elles sont jolies. Elles te viennent de quelqu’un de ta famille ?

La jeune femme devant eux semblait trop frêle, et surtout trop jeune pour avoir pu recevoir elle-même de telles distinctions. La question était donc plutôt de savoir si elle les avait volées ou non.

_________________
Fini la v6.1 vive la v7?
Ven 17 Aoû - 23:49 (2012)
May-Lee Koba
Invité

Hors ligne




Message Fuir un danger pour s'abriter dans un autre. Répondre en citant
Vocaloid avait repris son souffle, sans l'aide de John, elle n'aurait jamais réussi à monter dans le bateau, c'était certain, les mains de John, puis la tête placée sur ses fesses n'avait en rien dérangé la jeune femme qui comprenait bien que John faisait tout ce qu'il pouvait pour l'aider, elle s'en voulait même un peu de temps abuser de lui en si peu de temps, mais il avait l'air si serviable... Un ange je vous dis.

Pour l'instant tout se passé pour le mieux sur le bateau, elle se sentait de plus en plus à l'aise.
"Plus les minutes passaient, plus l'équipage du bateau se garnissait, ils étaient tous souriant, ils riaient de bon coeur pour la mettre à l'aise et lui montrer qu'elle était chez elle, il y en a même un qui lui fit un signe de main qu'elle lui rendit aussitôt, elle lui aurait fait un sourire aux lèvres si ça ne lui avait pas tant tiré la peau au point de la bruler. L'homme était habillé comme un cow-boy qu'elle avait vu dans les livres qu'elle lisait plus jeune, ça devait être un super héros lui aussi, du coup le chien devait être à lui et il devait avoir un beau cheval, si ça se trouve il savait dresser les chevaux comme personne et il lui apprendrait à monter... Quand il serait à terre, parce que sur un bateau y a pas de chevaux. Peut-être même qu'il savait tirer plus vite que son ombre et la femme à côté de lui qui avait son bras posé sur son épaule, elle était beeeeelle, pas étonnant qu'elle soit avec le cow-boy, il faisait un beau couple avec le gros chien. La femme chauve juste en face d'elle était impressionnante, sa peau était bizarre, elle avait du trop s'exposer au soleil, comme disait papa, le soleil peut être un vilain ennemi et faire du mal à notre peau fragile et pas habituée..." Il est vrai qu'elle avait de quoi s'y méprendre, rien ne laissait paraitre la férocité de ses nouveaux amis, tant que les membres cinglés de l'équipage n'avaient pas décidé de laisser parler leur fibre artistique, en la démantibulant pour créer un Picasso version 3D. Lorsque la femme à la peau qui ressemblait à celle d'un bébé qu'on aurait laissé cinq minutes au four micros-ondes s'arrêta sur ses médailles, elle les saisit aussitôt dans sa main droite et les serra amoureusement, une larme coula le long de son visage, passant les cratères de sa peau avec une facilité déconcertante. Puis la magnifique femme du cow-boy se présenta, elle semblait elle aussi s'intéresser à ses médailles.

-Bonjour... Je m'appelle Vocaloid. Mon papa faisait parti du meilleur binôme de la base je sais plus quoi... Parce que j'ai jamais retenu le nom. Dit-elle un peut gênée. Il était tireur de précision.

Mais il était très bon, alors il a été décoré... Deux fois... On lui a donné ça en cadeau, il était content quand il est rentré. C'est tout ce qui me reste de lui... Dit-elle tristement Je sais pas bien ce qu'il faisait, il avait pas le droit d'en parler... Mais je l'ai déjà vu tirer... Quand il m'a apprit Le souvenir lui provoque un léger sourire brulant qui la fit grimacer juste après. Il était troooop fort, il a tiré sur une cible que je voyais même pas à l’œil nue tellement elle était loin... Mon papa c'était le meilleur... Même qu'il était tellement fort que j'ai pas pu apprendre sur son Hécate II, j'ai dû apprendre sur un autre moins puissant Au même moment Ofe passe, Vocaloid aperçois aussitôt l'arme qu'elle porte dans le dos et qui lui est familière. Elle la montre du doigt. Une comme ça, l'Artic warfar... Mon papa aurait aimé vous rencontrer et discuter avec vous. Elle baisse la tête on peut sentir une grande tristesse dans sa dernière phrase.


Dernière édition par May-Lee Koba le Jeu 30 Aoû - 00:08 (2012); édité 1 fois
Sam 18 Aoû - 01:25 (2012)
Percy
Le Comité

Hors ligne

Inscrit le: 02 Sep 2011
Messages: 172

Message Fuir un danger pour s'abriter dans un autre. Répondre en citant
Il manquait encore quelques membres d'équipages du vapeur sur le pont, dont l'imprévisible Perceval. Ce dernier était en effet enfermé depuis des heures dans les toilettes improvisées du navire, non pas qu'il y était coincé, mais il lisait de vieux papiers d'avant crash en siégeant fièrement sur son trône. Du moins, il regardait les images plutôt, la lecture n'ayant jamais été son fort.

Une fois ses affaires finies, il libéra enfin la place et condamna l'accès pour au moins quelques heures de plus vu l'odeur laissée derrière lui. Soulagé, le gallois remonta alors sur le pont pour prendre l'air et avec dans l'idée d'apprendre un nouveau jeu de carte de chez lui à ses compagnons. L'équipage disposait de beaucoup de temps libre en ce moment, les grosses opérations qu'appréciait tant Perceval se faisaient un peu plus rares.

Voyant un petit attroupement non loin de là, le gallois s'approcha pour se joindre à eux. Pourtant lent d'esprit à l'habitude, il ne lui fallut pas longtemps pour comprendre que la personne au centre des attentions ne lui était pas familière. Il n'avait pas entendu son récit concernant le père de la jeune femme, il remarqua juste qu'elle se tenait tête baissée et l'air attristée... Plus aucun doute, c'était une nouvelle prisonnière, et vu qu'elle était encore trempée, le gallois compris qu'elle était fraîchement pêchée. Cassant avec l'ambiance, Perceval se mit soudainement à crier.

"On en a gros ! Ouais très gros !!
Vous profitez toujours que je sois occupé pour aller vous amuser sans moi !
J'vous interdit de la tuer avant que j'ai pu jouer aussi avec elle !"

Sam 18 Aoû - 12:29 (2012)
Maor
Le Comité

Hors ligne

Inscrit le: 03 Sep 2011
Messages: 1 951
Localisation: Sur l'eau, pas loin de toi.. hehehe!

Message Fuir un danger pour s'abriter dans un autre. Répondre en citant
David passait ses journées a s'occuper des stocks depuis le départ de Fouineur. Il démontait puis réparait les armes qui n'étaient pas le plus utilisés, il aiguisait les lames des armes blanche, changeait les cordes des arcs, rafistolait les armes a poudre défectueuse, gerait les stocks de drogues et de munitions et ce qu'il appréciait le plus dans ce role, c'est de pouvoir tester les armes.

Il passait ses après midi a tirer sur ce qui passait un peu trop près du vapeur. Des gens, des animaux, des pancartes, des ruines d'habitations. A force de fréquenter l'équipage du vapeur il avait prit d'étranges habitudes, meme sa soeur avait changée.

Quand il entend le raffut que faisait John pour hisser sa belle sur le pont il s'approche d'un pas nonchalant une tronçonneuse à la main. Il s'était motivé à huiler la chaine qui commençait à faire un drole de bruit, mais en voyant la nouvelle venue, c'est une tout autre idée qui lui vint en tete pour s'occuper de la tronço. Il le savait, une bonne giclée de sangs remplaçerait au moins pour un temps l'huile qui se faisait rare sur le vapeurs. David n'avait rien d'un Basterd, il n'aimait pas tuer les innocents, mais il était devenu paranoiaque, et tous les gens qu'ils croisaient travaillaient forcément pour le sud. Le "SUD", il y pensait plusieurs heures par jour, tous ceux qui avaient tenté de le tuer étaient mort. Tous ceux de sa liste noir était mort. Il ne restait que Jyo, et quelques autres. Hex bien sur, mais il le méprisait, ce n'était rien d'autre qu'une petite frappe.

D'un geste furtif il allume la tronçonneuse qui fait un bruit terrible, un crissement aigu, la rouille de la chaine venait se fracasser dans la machine en hurlant. Puis plus rien, le moteur s'éteint, David fronce les sourcils, il secoue l'engin et n'entend aucun "ploc ploc". A sec, plus d'essence dedans. Il avait la flemme d'aller en chercher a la reserve située dans les cales, il la déposa donc au sol et s'avança vers le groupe en écoutant les différentes interventions.



Salut, moi c'est David, je suis le frère de Jaz. Tu dis que tu sais tirer?


Dans son dos deux fusils, un autre arctic, et un mousquet chargé. Il prend le mousquet et lui envoie dans les mains.

Attention il est chargé. C'est un mousquet, je sais pas si tu as déjà tiré avec, mais y'a rien de plus simple, ça ne tire qu'un coup par contre.

Puis David s'approche du bord et désigne du bout du doigt une carcasse de voiture qui traine sur la berge.



Tu penses que tu pourrais atteindre ce véhicule en tirant dessus avec le mousquet?







(Edit Jaz : Freddy j'ai mis ton image en spoiler, elle me pourrissait encore mon écran ^^)

_________________
BOUKAMOV dans tes dents!
Sam 18 Aoû - 12:45 (2012)
May-Lee Koba
Invité

Hors ligne




Message Fuir un danger pour s'abriter dans un autre. Répondre en citant
L'arrivée de Perceval fit à la môme comme l'effet d'une claque dans la gueule donnée avec plusieurs mètres d'élan, elle écarquilla les yeux, lâchât ses médailles et recula de trois pas emportée par la peur. La panique lui écrasait les entrailles, elle commença à trembler de partout comme une feuille morte, d'ailleurs il semblait que quelque chose était déjà mort en elle. Elle ouvrit la bouche, mais rien ne sorti "J'vous interdit de la tuer avant que j'ai pu jouer aussi avec elle !" Cette phrase raisonnait dans sa tête comme un écho interminable.
Lun 20 Aoû - 15:57 (2012)
Charley
ADMIN

Hors ligne

Inscrit le: 02 Sep 2011
Messages: 1 484
Localisation: pas là où tu es

Message Fuir un danger pour s'abriter dans un autre. Répondre en citant
Lorsque l’inconnue se présenta à son tour, la brune lui fit un petit sourire qui se voulait accueillant, elle semblait presque en avoir perdu l’habitude, peut être simplement la présence de ses compagnons ne voulant que jouer avec une nouvelle proie qui la gênait.

Vocaloid enchaina ensuite sur ses médailles, lui confirmant bien qu’elles ne lui avaient pas été remise directement, mais à son père. En entendant le récit de celle-ci, Jaz eu l’impression de s’y reconnaitre. Quand la jeune fille révéla que son père, visiblement tireur d’élite, dans quelque sous division secrète de l’armée, lui avait appris à tirer ; et qu’en plus elle connaissait un peu les armes vu sa réaction à l’arctic d’Ofe, la gymnaste jeta un coup d’œil à Aglae pour attirer l’attention de celle-ci sur les prédispositions possibles de la nouvelle arrivante pour tout le groupe.

C’est alors qu’arriva le Gallois de l’équipage, à l’énonciation de l’intérêt de celui-ci sur une part gratuite de la jolie Voca, Jaz ferma un instant les yeux sans rien dire. Après tout c’était bien le propre de Perceval de tomber comme un cheveu sur la soupe, et ils avaient fini par l’accepter avec ce travers qui faisait partie intégrante de son caractère.

Quand la brune reporta son attention sur l’étrangère, celle-ci avait reculé de quelques pas, tremblait de toute part, et un éclair de terreur traversait son regard. Merde la jeune femme ne pensait pas que les choses allaient se dérouler aussi vite, si les autres sentaient sa peur cela pourrait rapidement dégénérer.

Faisant un pas en direction de Vocaloid, Jaz leva une main apaisante dans sa direction pour la faire s’arrêter, et lui dit d’une voix douce et posée :


- Vocaloid, regarde-moi.
N’ai pas peur ok, il plaisante.


Puis jetant un coup d’œil menaçant, assez explicite en soit, au Gallois :

- Percy dis lui que tu rigoles.

Ils avaient peut être l’occasion de tous se perfectionner au tir, c’était une chance à ne pas négliger. Et jusqu’à présent rien ne reliait l’inconnue au Sud, la brune n’avait pour cette fois pas envie de participer à un meurtre gratuit, un sursaut d’humanité peut être.

_________________
Fini la v6.1 vive la v7?
Lun 20 Aoû - 16:45 (2012)
Percy
Le Comité

Hors ligne

Inscrit le: 02 Sep 2011
Messages: 172

Message Fuir un danger pour s'abriter dans un autre. Répondre en citant
De tous les tarés présents sur le vapeur et à des kilomètres à la ronde, Perceval était certainement le plus inoffensif de tous. Et pourtant, après avoir croisé John ou encore Aglae, c'est de lui dont la nouvelle arrivante avait peur ! Le gallois n'avait toujours pas compris qui elle était et ce qu'il se passait avec elle, mais pour voyager avec Jaz depuis des lunes et des lunes, il avait bien lu dans son regard qu'il avait encore fait une connerie... mais laquelle ? L'expression de colère disparue de son visage pour redevenir aussi niaise que d'habitude, voyant l'attitude protectrice de son leader envers Vocaloïd, le gallois ne pouvait que s'exécuter.

Heu... ouais je rigolais bien sur ! Ahahaha ! 
Moi c'est Provençal, fallait pas avoir peur, faut la croire j'plaisantais.
Enfin moi, j'serais vous, je vous croirais... Non, moi, j'serais nous, je vous... Si moi, j'étions vous, je vous croirais ! Non, elle me fait chier, cette phrase ! Faites ce que vous voulez.

Lun 20 Aoû - 17:43 (2012)
Contenu Sponsorisé






Message Fuir un danger pour s'abriter dans un autre.

Aujourd’hui à 12:22 (2017)
Montrer les messages depuis:    
Répondre au sujet    le fofo! Index du Forum » POUR LES NOSTALGIQUES » RP DE LA V6.1 » EN EXTERIEUR Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: 1, 2, 3  >
Page 1 sur 3

 
Sauter vers: 

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Design by Freestyle XL / Music Lyrics.Traduction par : phpBB-fr.com