le fofo! Index du Forum
S’enregistrerRechercherFAQMembresGroupesConnexion
Le bon choix?

 
Répondre au sujet    le fofo! Index du Forum » POUR LES NOSTALGIQUES » RP DE LA V6.1 » CENTRAL CITY » LES PORTES DE LA COMMUNAUTE Sujet précédent
Sujet suivant
Le bon choix?
Auteur Message
Charley
ADMIN

Hors ligne

Inscrit le: 02 Sep 2011
Messages: 1 484
Localisation: pas là où tu es

Message Le bon choix? Répondre en citant
PublicitéSupprimer les publicités ?
La brune savait depuis quelques lunes maintenant que Marve comptait quitter la Mara, et envisageait de rejoindre leur position, en compagnie de son vieil acolyte Franck. Elle avait été de ceux favorables à leur arrivée, d’autres l’étant beaucoup moins.

La jeune femme était en tout cas pressé de revoir le grand baraqué, et profita d’une sortie de son groupe, à la récolte de pierre pour la construction, pour s’éloigner une bonne heure au moins dans la direction où le duo campait discrètement.

Après des retrouvailles en privé, et les amabilités d’usage, la brune se tourna vers Marve, brusquement sérieuse :


- Tu te souviens de mon frérot Marve ?, en tout cas le bateau porte toujours les traces de votre rencontre. Et si je te présentais dans les règles à Dav ?

Elle se releva d’un bond et les regarda l’un après l’autre.

- Si vous êtes près à rencontrer les autres on peut y aller maintenant ?

Et elle tendit sa main à Marve. S’il prend la main tendu, elle l’entrainera à ses côtés en direction des autres, et de l’entrée de Central City. Athena précédent le trio, son ours en peluche bien calé dans son impressionnante gueule.

_________________
Fini la v6.1 vive la v7?
Jeu 24 Jan - 22:40 (2013)
Marve
Invité

Hors ligne




Message Le bon choix? Répondre en citant
La soirée était bien entamée, la bouteille de vodka bien descendue et les deux fomoires avaient pas mal tapé dans leur réserve de clopes. 
 
Il avait été content de revoir Jaz en si bonne santé. Il avait d'ailleurs pu se rendre compte qu'elle s'était bien remis de la mort de son précédent copain. Ça faisait plaisir de la voir sourire et profiter à nouveau de la vie. Tout semblait lui réussir, une bonne place dans le nouveau gouvernement, son frère de retour et la santé qui la faisait resplendir.  
 
Mais comme toutes les bonnes choses ont une fin, il fallait maintenant entrer dans le vif du sujet. Il se leva donc, épousseta son imper et prit la main tendue qui l’emmènerait dans la gueule du loup.  
 
Il n'était pas plus tendu que ça, à force d'avoir combattu ces gars, il avait presque l'impression de les connaître. Il avait d'ailleurs été marqué par plusieurs rencontres avec eux... Sa gueule pouvait en témoigner. 
 
Il eut un léger sourire à cette idée, si cette fois la rencontre tournait mal, les conséquences ne seraient pas juste une cicatrice de plus. Le point positif c'est qu'avec les basterds il était certain d'en avoir pour son argent.  
 
Il se tourna vers Franck et vers le feu accueillant que le trio quittait. Finalement c'est dans ce genre de situation qu'on s'apercevait qu'il fallait profiter des petites choses. Le mercenaire qu'il était vérifia sa Thompson avant de s'apercevoir du regard interrogateur de Jaz. 


Désolé, juste l'habitude... Ah, et pour ton frère on s'est déjà vu quand on avait accosté votre bateau. On avait pas eu trop le temps de discuter, j'espère qu'on pourra continuer la soirée autour d'un verre. 
 
Il rangea la Thomson sous son long imperméable noir qu'il ferma et se laissa guider dans la nuit noire vers le lieu de rendez vous. Il avait beau être armé comme un porte avion, il ne voulait pas paraitre pour autant agressif, ce n'était pas le but.  

 
Bon, bah c'est parti
Ven 25 Jan - 10:14 (2013)
Coeur
ADMIN

Hors ligne

Inscrit le: 02 Sep 2011
Messages: 2 039
Localisation: Tu veux pas ma gratte non plus ?

Message Le bon choix? Répondre en citant
Les UBP ont installé leurs quartiers à l'entrée de la base de lancement désaffectée. C'est donc à l'ombre de massives portes de métal rouillé que la chauve monte la garde, vautrée sur une chaise longue. A défaut d'animal de compagnie exotique, c'est une M60 qui repose paisiblement à ses côtés. L'aisance avec laquelle la squelettique quadra trimbale ces 13 kilos d'acier noirci et de rock'n'roll a de quoi déconcerter ceux qui ne l'ont pas vue s'entrainer chaque jour depuis plus de 200 lunes...*
200 lunes à espionner, haïr, redouter et affronter les types qui se tiennent à présent devant elle.

Contrairement aux gangsters mexicains, elle a déjà rencontré ces deux là. Elle a vu Marve encaisser des tirs de tous les calibres à leur disposition et en redemander, ce qui ne manque pas de forcer un certain respect.

Elle les regarde approcher et les détaille, comparant mentalement ce qu'elle voit et ce qu'en ont dit les espions. Aucun n'a pris la peine de signaler dans son rapport que l'amiral Fomoire sent la testostérone à dix mètres. En mettant de côté la "guerre", elle en ferait bien son quatre heures.
Renflement caractéristique de l'arme rangée sous l'imper fermé. Si tentative d'assassinat kamikaze il y a, ce ne sera pas avec ce PM. Garder un œil sur ce qui pourrait se planquer dans ses manches où ailleurs.
L'autre mec attire moins l'attention, même s'il est pas mal dans son genre. Et il convient de s'en méfier également. Même si accepter d'accueillir les deux zigotos n'est pas une décision prise à la légère, la paranoïa reste de rigueur.

C'est donc une main ostensiblement posée sur la crosse de son canon scié qu'elle se lève et fait quelques pas à leur rencontre.

Messieurs.

Signe de tête martial et sourire désabusé.



*Oui, je me branle sur mes stats et mon matos trollface


_________________
Sam 26 Jan - 21:50 (2013) Visiter le site web du posteur MSN
Franck Dubogoss
Invité

Hors ligne




Message Le bon choix? Répondre en citant
Quelques temps auparavant, à moitié camouflés par un amas de broussaille, seules quelques bouffées de tabac trahissaient la présence des deux hommes. Si tant est que l’on savait où chercher. Pourtant, ils étaient bien là. Deux sudistes, armés jusqu’aux dents, à quelques pas à peine des premiers baraquements du futur bastion nordiste. Une présence plutôt incongrue au vu de leur cv respectifs.
 
Franck craqua une allumette et ralluma son bout de clope. Il ne s’attendait pas à ce qu’ils soient tout deux accueillit à bras ouverts. Il ne s’attendait pas à grand-chose à vrai dire. Il suivait, voilà tout. Depuis un bon paquet de lune, l’homme n’avait d’autres ambitions dans la vie que celui de retrouver rapidement, et sans trop de difficultés, sa couchette le soir, après quelques verres de trop. Alors…un bon bol d’air frais et un brin de liberté, autant vous dire qu'il n’était pas homme à cracher dessus.  
 
Nerveux ? Il l’était sans doute un peu. Qui ne le serait pas ? Voilà un bon moment qu’il se tournait les pouces, sans autres indications que celle d’être encore en vie. Ce qui, à bien y penser, lui convenait déjà bien assez.  

 

 
Puis, une hôte de marque s’était pointée. La gonz’ et son compère semblaient avoir pas mal de choses à se raconter. Le mercenaire, assis à un coin du feu, tendait l’oreille et hochait la tête de temps en temps. Leurs pétoires tranquillement posés sur les genoux, la clope au bec, cette réunion improvisée se donnait des airs à la « Tontons flingueurs ». Entre bouffées toxiques et rasades de vieil alcool frelaté, aimablement « prêté » par la cité troglodyte, les deux fomoires et la « bâtarde », s’échangeaient de vieilles histoires du passé. Des visions différentes, qui curieusement s’accordaient beaucoup mieux qu’il ne l’avait espéré.
 
Après tout, il fallait le reconnaitre : c’était une bien bonne idée que le colosse avait eu là. Insensée, à la limite du suicide, mais bon sang, rien à voir avec le train train morne et insipide de Vegas ! Happés, peu à peu par les rouages de la machine, comme bien d’autres, ils avaient bien vite compris que de rester enfermer six pieds sous terre à longueur de journée, c’était un coup à finir entre quatre planches, rongé par le mal du pays. Bâtis pour la vie au grand air, les castagnes de comptoir et la basse besogne en générale, la gueule de son complice parlait d’elle-même.
 
Aussi la nuit commençant à tomber et l’alcool à cruellement manquer, la brune proposa finalement de leur offrir ce pourquoi ils étaient venus : une visite des lieux, et de sa faune locale, en bonne et due forme.  La première partie des festivités achevée, le reste s’annonçait donc « on ne peut mieux ».
 
Se grattant la barbe, l’ancien sudiste observa du coin de l’œil l’horizon. L’étendue d’eau devant eux était d’huile. Sur l’autre rive de « l’Axe », ce que l’on pourrait appelée « sa terre d’adoption». Une dernière gorgée, avant de buter du bout de sa semelle dans la bouteille vide pour qu’elle aille crever la surface du fleuve paresseux.
 
Emboitant le pas au duo :

Bon…ils se planquent où les affreux ?
 
Il n’y eu qu’un pas à faire avant de se jeter définitivement dans la gueule du loup. Et apparemment celui-ci, le fusil à la main, les attendait déjà de pieds ferme.
Dim 27 Jan - 00:59 (2013)
Sharon
Invité

Hors ligne




Message Le bon choix? Répondre en citant
Dissimulée dans l’ombre d’un bâtiment, Lanthane observait 3 silhouettes déambulant dans la communauté, à une cinquantaine de mètres de sa position. Jaz Parks, plus fine que les deux autres, ouvrait la marche. Et derrière elle…

T’as qu’à faire comme s’ils étaient pas là.

Pas de réponse.

Oh mais tu fais la gueule ?

Me dis pas que tu comptes aller les flinguer toi-même ?! AH AH AH !


Lanthane serra les dents.

Ouais bon, c’est sur que ça te ferrait du bien d’éclater le crâne de deux trois types, j’en rêve depuis longtemps… Mais là, ma petite vieille, non seulement, ils vont te voir arriver à 10 km, mais en plus sérieux, une baffe, tu voles ! Et moi avec. Ca peut te tuer ça tu sais… Imagines, tu tombes mal, genre sur un caillou pointu. C’est game over pour toutes les deux.

La petite femme s'avança soudain dans la lumière, la main crispée sur la crosse d’un pistolet à poudre ridicule.

BORDEL, tu m’as écouté ? C’est fini Shangri-La et le patriotisme. Y a moi maintenant, et moi je veux pas crever parce que MADAME a des comptes à régler avec des pauvres merdeux qui savent même plus où ils en sont.

Elle s’immobilisa, haletante.

Va baiser, va chier chais pas ! Arrête un peu de bosser et va te détendre !

Taisez-vous ! Je n’ai pas besoin de vos piètres conseils !

Un coup de feu retentit. Les yeux soudain écarquillés, la Shangri-Laise est tétanisée. Elle a appuyé sur la détente et tiré sur… son ombre.

Dommage qu'il y ait qu'un seul coup sur ces trucs là héhé. Et vu le temps que t’as mis pour te décider à le charger et venir jusqu'ici, je suis assez confiante quand à leur survie.

Des larmes de frustration lui montèrent aux yeux, elle lança le pistolet encore fumant violemment contre le sol avant de tourner les talons et disparaître à nouveau dans l'ombre.
Dim 27 Jan - 02:17 (2013)
Dagan
Les irréductibles

Hors ligne

Inscrit le: 02 Sep 2011
Messages: 531

Message Le bon choix? Répondre en citant
Combien de temps cela faisait-il que Jaz était partie chercher les deux énergumènes ?




Plus le temps passait, et plus il s’inquiétait.




Mais enfin ils arrivaient.




Assis sur une caisse, une bouteille de tord-boyaux presque vide a ses pieds,

Dagan ne pretta pas, faussement, aucune attention aux silhouettes qui s'approchaient.




Comme il était président, il se devait de se donner une certaine consistance.

Alors, il attrapa son poignard et avec la pointe, il commença a se curer les ongles des doigts.

Parce que se curer les ongles des doigts, c'est vachement classe dans un monde post-apo.




En fait, il était surtout soulagé de voir Jaz revenir.
Dim 27 Jan - 06:44 (2013)
Marve
Invité

Hors ligne




Message Le bon choix? Répondre en citant
La première impression du Fomoire face à ce brin de femme est difficile à décrire. Il reste impassible et pourtant il sait et il sent intérieurement qu'il faut se méfier. Un léger frisson lui parcours la nuque, l'expérience lui a appris à reconnaître un danger qu'en il en voit un et à n'en pas douter, la basterd est à classer dans "danger mortel". Cet effet est peut être du à la façon dont la femme bouge, bien caractéristique de la combattante avertie, du fait qu'il l'a déjà vu se battre et qu'il faillit y rester, ou encore à sa réputation de femme "fatale".

Toujours est il que toutes traces d'alcool présentes dans son organisme furent rapidement balayées pour faire place à une concentration de tous les instants.


Madame.

Il allait glisser sa main dans une des poches contenant ses clopes quand un coup de feu retentit. En une fraction de seconde l'imper fut dégrafé et sa main posée sur la crosse de la Thomson. Pas assez rapide visiblement... Il faisait désormais face au canon de la M60 et de sa propriétaire apparemment toujours aussi détendue.

Je voulais juste prendre mes clopes... Faut pas s'énerver comme ça, c'est pas bon pour la santé...

Le balafré retira sa main de l'arme, saisit le paquet de cigarettes et le tendit à la chauve.

Tu fumes?
Dim 27 Jan - 13:51 (2013)
Lupia
Invité

Hors ligne




Message Le bon choix? Répondre en citant
Beaucoup de rumeurs circulaient sur l'alliance du Nord et sur ce qu'ils étaient sensés être ou pas. Mais le seul truc réaliste était qu'ils étaient une bande de survivants venu de tous les horizons possibles qui comptaient les uns sur les autres et avaient une bonne confiance les uns envers les autres.

Quand les autres chefs avaient dit, on peut leur faire confiance, je vote qu'on les laisse se ramener et qu'on leur fasse pas de coup bas et qu'ils étaient majoritaires, et ben les autres avaient acceptés, évidemment avec plus ou moins de difficulté, c'était ça une alliance...

Lupia faisant partie des « mouais bof j'aurais bien aimé les tuer » était donc venue voir de loin comme d'autres la rencontre des anciens ennemis. Lanthane l'ayant précédé sur le choix de l'angle de vue.

Elle les avait entendu grommeler toutes les deux ensemble, ne comprenant pas vraiment ce qui était en jeu, même si elle savait très bien que l'ancienne Shangrilaise ne les portait pas vraiment dans son cœur. Quand elle avait vu le pistolet, elle s'était dit, oarf, elle veut juste faire style, elle va tirer pour de faux, et puis bam, elle avait tiré dans une autre direction... Encore heureux que ça n'est pas été dans la direction de Lupia.

Et quand celle-ci jeta le pistolet rageusement et pris ses jambes à son cou, sans le savoir dans la direction de Lupia, celle-ci l'attrapa au vol, et la serra dans ses bras, se voulant réconfortante.
Elle lui murmura :

Va falloir que tu viennes en apprendre un peu plus à mes côtés avant de retenter ce genre de truc.
Dim 27 Jan - 14:45 (2013)
Sharon
Invité

Hors ligne




Message Le bon choix? Répondre en citant
Lanthane ne releva pas la tête vers Lupia et préféra laisser son visage enfoui dans les vêtements de la jeune femme. Elle ne répondit rien, ne bougea plus. Puis peu à peu sa respiration s’apaisa et son cœur reprit un rythme normal.

Elle soupira longuement dans les bras de Lupia, avant de s'en dégager doucement.


Mademoiselle Antithétique, je vous remercie de vous inquiéter pour moi.

D'un revers de manche, elle essuya méticuleusement ses yeux humides.

Mais tout va bien maintenant... Le ton est donné pour ce premier acte. Voyons si cela débouchera sur un deuxième... Ou pas.

Ajouta-t-elle avec un sourire étrange.

Pour l'heure, nous avons d'autres chats à fouetter.

Et c'est avec un air redevenu professionnel et strict qu'elle rappela à Lupia, tout en s'éloignant de la scène, la liste des choses qu'il leur restait encore à accomplir pour que Central city remplisse tous ses objectifs.
Mar 29 Jan - 00:24 (2013)
Contenu Sponsorisé






Message Le bon choix?

Aujourd’hui à 12:08 (2017)
Montrer les messages depuis:    
Répondre au sujet    le fofo! Index du Forum » POUR LES NOSTALGIQUES » RP DE LA V6.1 » CENTRAL CITY » LES PORTES DE LA COMMUNAUTE Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers: 

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Design by Freestyle XL / Music Lyrics.Traduction par : phpBB-fr.com