le fofo! Index du Forum
S’enregistrerRechercherFAQMembresGroupesConnexion
(Lune 315) L'arrivée de Zephk - Office Vogon de rapatriement

 
Répondre au sujet    le fofo! Index du Forum » POUR LES NOSTALGIQUES » RP DE LA V6.1 » CENTRAL CITY » LES PORTES DE LA COMMUNAUTE Sujet précédent
Sujet suivant
(Lune 315) L'arrivée de Zephk - Office Vogon de rapatriement
Auteur Message
Zephk
Invité

Hors ligne




Message (Lune 315) L'arrivée de Zephk - Office Vogon de rapatriement Répondre en citant
PublicitéSupprimer les publicités ?


Prologue 
 
 

Tout est calme dans les étendues silencieuses du désert, soumis à un grand bleu dominé par un soleil puissant. Mais tout à coup, un grondement inquiétant sourd et régulier venant du ciel, se rapproche. Il est bientôt suivi par des nuées flamboyantes qui grossissent à vue d’œil. On dirait une sorte de météorite rentrée dans la stratosphère et qui serait en fusion.   
 
 
  
 
 
 Le phénomène continue inlassablement. Soudain, il s’amplifie et semble s'accélérer même. Ça ne dure que quelques instant, la boule de feu fuse et va s'écraser au sol, quelque part au loin derrière des dunes, dans un sifflement assourdissant qui se termine par un grand BAOUM.   
 
 
  
 
 
Et le calme revient.   
 
 
  
 
 
  Un grand cratère s'est formé autour du point d'impact. Quelque chose comme 100 mètres de diamètre. À défaut d'une météorite ou autres minéraux stellaires, une navette spatiale rougeoie de par son entrée dans notre atmosphère, le nez de l'avant du vaisseau déjà enfoncée dans le sable.   
 
 
  
 
 
Bientôt, une activité nouvelle semble avoir lieu. La porte du sas arrière s'ouvre petit à petit et une ombre se dessine à contre-jour.   
 
 
  
 
 
  La créature est hideuse et pousse quelques grognements lorsque les premiers rayons de soleil viennent percuter son regard. Mais sa morphologie, sa façon de se déplacer n'est pas totalement inconnue dans le fract. Une autre de la même espèce vit sur terre depuis 3 ans déjà.   
 
 
  Sauf que là, il semblerait que ça soit un Vogon de sexe masculin. Mécontent de son atterrissage en catastrophe. Alors qu'il descend avec la petite nacelle, lui évitant ainsi de sauter le mètre qui le sépare de la terre ferme, le vaisseau commence à s'enfoncer dans le sol. Le choc de l'impact a du créer un nouveau sable mouvant dans cette région du désert.   
 
 
  
 
 
  
 
 
Zephk reste stoïque et se contente de pousser un râle de mauvaise humeur. Alors que la nacelle a fini sa descente, le vogon se dandine à sa façon et effectue ses premiers pas sur la terre du fract.   
 
 
  
 
 
Le vaisseau s'enfonce alors avec une plus grande rapidité, comme si le désert s'engloutissait une meringue appétissante. Et bientôt, il ne reste plus rien d'extra-terrestre, excepté le vogon qui contemple le désastre d'un air mauvais.   
 
 
  
 
 
  
 
 
  
 
 
Il n'a avec lui que très peu de matériel, le plus gros étant resté dans le vaisseau. Une sorte d'étrange CB, se terminant par un micro carré, est portée sur le dos du vogon. Il tripatouille sa radio et semble chercher un signal en tournant légèrement sur lui-même.   
 
 
  
 
 
Une fois face à un angle cap sud-ouest, le vogon pousse un nouveau grognement. De surprise cette fois. Il continu néanmoins de tripoter les boutons de sa machine avant de prendre la parole tout en tenant son micro carré.  
 
 
  
 
 
Ton monocorde à la voix rocailleuse et grasse.  
 
 
  
 
 
Ici Zephk, représentant des Industries Lourdes Vogonnes, délégué à l'aménagement du territoire spatial et représentant exécutif délégué du département des remises de peines exceptionnelles et soumises à la réglementation en vigueur, article 5-B I) alinéas f-2 et 5-B I) alinéas f-3 de la circulaire administrée par le bureau central exécutif se chargeant des requêtes exprimées par le département des remises de peines exceptionnelles et soumises à la réglementation en vigueur  article 5-B I) alinéas f-2 et 5-B I) alinéas f-3.   
 
 
Zkapt, me recevez-vous ?   
 
 
La fréquence est cryptée.  
 
 
Aucune intrusion de ses sales humains sur cette ligne n'est possible ou ne serait-ce qu’envisageable. 
 
 



Quelques lunes plus tard... 
 
 

 
 
 
Depuis le crash de sa navette, le périple de Zephk avait été pénible et long. La marche dans le désert, au rythme d'un Vogon, n'est pas chose aisée. Les montagnes, les souterrains, la centrale. Légèrement irradié mais plus décidé que jamais, Zephk voulait respecter la procédure et retrouver Zkapt pour son rappariement sur Vogsphère. 

Arrivé devant les portes sud de Central City, Zephk stoppe sa marche. Le voilà qu'il sort un papier de l'une de ses poches tout en saisissant son étrange micro carré de l'autre. Le ton est administratif au possible et sans émotions alors qu'il lit son papelard.




Selon l'article #upsilozice 4[(^88-7, alinéa I] A) a), je demande..hem.. relis sa feuille en se concentrant sur un point connu de lui seul, ...voilà, hem.. l'hospitalité inter-espèces comme stipulée dans le code intergalactique sur les échanges interstellaires, article Ui.980-768.01.1.00.1. 






Le Vogon reste impassible et attend que quelqu'un vienne à sa rencontre ou que quelque chose se manifeste comme l'invitant à entrer.  


Dernière édition par Zephk le Mar 19 Fév - 00:44 (2013); édité 1 fois
Ven 8 Fév - 01:11 (2013)
Charley
ADMIN

Hors ligne

Inscrit le: 02 Sep 2011
Messages: 1 484
Localisation: pas là où tu es

Message (Lune 315) L'arrivée de Zephk - Office Vogon de rapatriement Répondre en citant
Après son tour de garde, Jaz était allé faire un petit tour du DirtyBurger faire un brin de causette avec Blaise, et se remplir un peu l’estomac. Et après une promenade dans le village, elle atterrit devant le poste de garde des portes d’entrées de C².

Surprise celui-ci était vide de son occupant habituel : Thor. Elle tendit donc l’oreille lorsqu’elle entendit la radio du poste se mettre à crépiter.

Articles machin chose, formulaire truc muche, pourquoi Zkapt demandait l’hospitalité sur les terres de l’ADN qui n’attendait que son retour. L’appel laissa la jeune femme un moment interdite. Interpellée elle monta sur une sorte de promontoire permettant de voir au bas des portes.

Elle n’avait que très peu vu de près la Vogon de l’alliance, mais bien qu’il fût évident que la bestiole qui patientait en bas était de la même race, ce n’était manifestement pas Zkapt. Elle se souvint alors que celle-ci les avaient prévenu de l’arrivée possible d’un de ses compatriotes.

La brune chercha de longues secondes autour d’elle si Thor où une autre personne se chargeant habituellement de l’arrivée des nouveaux n’était pas dans le coin. Sans résultat elle se décida enfin à actionner elle-même le mécanisme d’ouverture.

Le temps que les portes s’ouvre la brune se calera dans un coin son arme à la main, prête en cas de mauvaises intentions. Sa hyène couchée à ses pieds, ronflant sourdement, preuve supplémentaire qu’il valait mieux pas leur chercher des noises.

- Je suis Jaz Parks, vous pouvez entrer, pas besoin de formulaires ou d’articles en particulier pour le moment, vous pourrez voir avec Zkap quand elle sera ici, ça sera plus simple.

La brune continuait à chercher du regard s’il n’y avait pas quelqu’un de plus diplomate qu’elle pour accueillir cet alien.

_________________
Fini la v6.1 vive la v7?
Ven 8 Fév - 21:37 (2013)
Zephk
Invité

Hors ligne




Message (Lune 315) L'arrivée de Zephk - Office Vogon de rapatriement Répondre en citant
Les portes bougèrent mais pas le Vogon. Il restait concentré, presque solennel, et poussa un grognement de satisfaction ou quelque chose dans le genre. Etait-il habilité pour prendre l'initiative d'un tel sentiment? L'alien lui-même n'aurait su le dire. Devait sans doute y avoir une procédure pour ce genre d'affaire: montrer de manière ostensible lorsqu'on avait du plaisir. 


C'était donc avec ce genre de pensées qui lui tourmentaient son cerveau de Vogon que Zephk appréhenda la situation avec la jeune brune. Elle était armée et accompagnée d'un quadrupède que Zephk avait du mal à répertorier dans sa base de données individuelle que l'on nomme plus communément: Savoir. 


Jaz avait lâché pas mal d'informations en très peu de mots. Le Vogon resta muet et toujours aussi immobile le temps d'un instant et finit par répondre sur ce ton neutre et administratif.


Conformément à l'article 76-bh - 904942,
je vous présente mes salutations distinguées, terrienne Jaz Parks. 


Il se tut un moment et analysa la situation en silence. Un bref grognement de satisfaction? Cela n'allait plus pensa le Vogon. Il y avait du laisser aller dans sa manière d'appréhender la procédure. 


Il reprit, 
"Pas besoin de formulaires ou d’articles en particulier pour le moment"? dit-il tout en reprenant ce qu'avait dit Jaz et cela mot pour mot.
L'administration et ses prérogatives sont omniprésentes, humaine. 
Même lorsqu'elles donnent l'impression d'avoir disparu, tout ça n'est qu'illusion. 
Elles réapparaissent parfois un peu plus tard et réclament des formulaires dûment remplis!  


Le ton employé était d'une neutralité incroyable. Et le Vogon continua sur sa lancée tout en avançant de son pas lourd sans montrer la moindre trace d'émotions. 




Bien. J'attendrais le retour de Zkapt dans votre communauté.. puisque vous m'y invitez de vous-même, acte oral faisant foi du respect d'une procédure qui m'échappe mais qui reste une procédure valide, je me permet de fouler le sol de votre communauté sus-mentionnée. 


Quelque chose devait frapper au premier venu qui aurait assisté à la scène: Zephk allait mettre du temps à s'habituer aux moeurs et coutumes beaucoup plus décontractées sur cette planète. 






 
Ven 8 Fév - 23:30 (2013)
Tina
Invité

Hors ligne




Message (Lune 315) L'arrivée de Zephk - Office Vogon de rapatriement Répondre en citant
Elle allait éteindre sa radio quand celle-ci se mit à crépiter, mais pour la première fois de la journée, l'appel ne venait pas d'un nouveau survivant. Le message était simple, il venait de Thor qui disait à la gamine qu'elle devait aller accueillir un nouvel arrivant aux portes de la ville, car lui n'avait pas le temps. En effet accueillir les nouveaux arrivants n'était pas quelque chose qui se faisait en cinq minutes, c'est pourquoi Jenifer se mit en route dés qu'elle eut fini de ranger ses dernières affaires.

Il lui fallut quelques minutes pour traverser la ville avec sa petite radio portative, son carnet et son arme accrochée dans le dos. Il fut un temps ou on ne l'aurait jamais envoyé seul ouvrir les portes à un inconnu. Jenifer était plutôt du genre à oublier son arme à droite à gauche, c'était d'ailleurs très problématique, même sur un bateau. Mais la jeune fille avait bien changé, ce n'était pas devenu une combattante comme on pourrait l'entendre, mais elle était devenue capable d'assurer sa sécurité et celle de son entourage.

Comme elle avançait, elle distinguait les portes se refermer et une silhouette énorme qui venait d'entrer. Ah ça, rien à voir avec la silhouette élancée de sa chère maman, plus elle s'approchait, plus elle ralentissait, alors que la grosse masse difforme était à coté de Jaz. Encore quel que pas, et elle se demandé pourquoi elle était là, encore quelques secondes de plus, et ça y est, il n'y avait plus de doutes, Thor lui avait refiler un plan foireux. Elle s'arrête sans rien dire, le souffle presque coupé, le coeur battant. Jenifer ce serait bien enfuit, mais c'était trop tard, elle était à une dizaine de mètres de Jaz, tremblotante. Que pouvait être cette chose, ce monstre et surtout, comment on pouvait laisser entrer ça?

Sam 9 Fév - 01:47 (2013)
Charley
ADMIN

Hors ligne

Inscrit le: 02 Sep 2011
Messages: 1 484
Localisation: pas là où tu es

Message (Lune 315) L'arrivée de Zephk - Office Vogon de rapatriement Répondre en citant
La brune l’arme toujours en main, se contenta de froncer les sourcils lorsque le vogon répéta ses propres mots et se lança dans un monologue sur l’administration. Avec Zkapt présente sur terre depuis plusieurs années maintenant et sur les ondes générales du désert, faut dire qu’ils avaient l’habitude d’un tel discours.

A chaque lourd pas que faisait l’alien les grondements de la hyène s’amplifiaient, l'animal rapprochant surement celui-ci plus à un éléphant qu’à un bipède humain, ce qui représentait donc une montagne de nourriture sur pattes pour elle.

‘Terrienne’, ‘humaine’, l’extraterrestre énonçait ses mots sans aucune émotion, heureusement pour lui que leur propre Vogon se porte garant pour lui, sinon les portes seraient surement restées clauses, les films d’attaques venant du ciel résonnant encore dans l’esprit de la plupart des survivants du crash.

C’est alors qu’elle avisa l’arrivée de Jenifer, surement envoyé ici pour accueillir le nouveau venu. Blague volontaire ou non de celui qui l’avait envoyé aux portes, toujours est il qu’elle était tout tremblotante en voyant pour la première fois une énorme bestiole venant dont ne sais pas trop où.

Jaz relâcha sa tension sur son arme, c’est qu’elle pesait trois tonne cette saleté, et partit d’un pas souple enclencher la fermeture des potes, avant d’aller à la rencontre de la petiote tétanisée.


- C’est bon Jeni c’est un Vogon … tu sais comme Zkapt ? On t’en a parlé.

Se rendant compte que celui-ci à part parler de formulaires ou articles d’un code inconnu pour eux, n’avait pas dénié se présenter, elle lança dans sa direction.

- Pourrions-nous connaitre votre nom Vogon ?

Athena se calant entre les deux femmes comme pour rassurer la plus petite.

_________________
Fini la v6.1 vive la v7?
Sam 9 Fév - 20:05 (2013)
Tina
Invité

Hors ligne




Message (Lune 315) L'arrivée de Zephk - Office Vogon de rapatriement Répondre en citant
D'être rassurée, la gamine en avait bien besoin, oui on lui en avait parlé de cette extra-terrestre, au début elle croyait même à une plaisanterie, mais ça n'avait pas suffit visiblement et voir la chose en vrai était une autre paire de main. Athena toujours la quand il le fallait se colla contre la hanche de la gamine qui plongeât sa main droite dans sa fourrure pour l'agripper afin qu'elle reste bien à coté. S'enfuir n'était pas correcte, même si elle y pensait de plus en plus, l'idée lui traversait d'ailleurs l'esprit que le "Vogon" allait habiter cette ville et que par conséquent elle le croiserait.

D'où pouvait bien venir cette créature, oui de là haut, mais c'est trop fou pour qu'elle intègre ça et surtout, cette Zkapt qui devait aussi rejoindre la ville ressemblerait à ÇA??? Tant de questions qui restaient sans réponses que déjà, sans quitter le Vogon des yeux elle faisait un pas de en arrière. Bah oui, qui sait à quel vitesse ça pourrait se déplacer un machin comme ça. Bien sûr, elle ne s'imaginait pas que le monstre pouvait lui faire du mal, pas avec Jaz à ses côtés et là en plus elle avait Athéna. Mais l'idée qu'elle s'approche encore pour se présenter, sympathiser, fraterniser, la saluer, s'en était trop pour elle.

Dim 10 Fév - 02:35 (2013)
Zephk
Invité

Hors ligne




Message (Lune 315) L'arrivée de Zephk - Office Vogon de rapatriement Répondre en citant
Jaz était revenu près de la jeune fille pour la rassurer. Et maintenant, elles se tenaient en face du Vogon qui restait planté là tout en émettant quelques grognements pensifs. 
Son attention se porta sur Jenifer et il s'adressa finalement à Jaz sur ce ton administratif et neutre.




Mon nom est Zephk, terrienne Jaz Parks. 
Représentant des Industries Loudres Vogonnes, délégué à l'aménagement du territoire spatial et représentant exécutif du bureau des remises de peines exceptionnelles. 






Il laissa un nouveau silence très bref et ajouta sur le même ton à l'adresse de Jaz.


Je demande l'autorisation pour une audience avec la plus haute autorité compétente de ce site afin de m'entretenir avec elle de la procédure d'extradition de Zkapt qui semble être fâcheusement compromise.




Son regard se porta alors vers Jeni qui ne semblait toujours pas à l'aise en présence du Vogon.


N'ais nul crainte humaine.
Ta planète n'est plus prévue de destruction par les hautes instances de Vogsphère. 




Zephk, raisonnant avec sa logique de Vogon, ne pouvait pas comprendre que les craintes de Jeni pouvaient être liées au simple physique ingrat de l'alien. Un humain avait rarement rencontré des formes de vie venant d'un autre système. Les Vogons en revanche en avaient l'habitude.  






Dim 10 Fév - 05:29 (2013)
Charley
ADMIN

Hors ligne

Inscrit le: 02 Sep 2011
Messages: 1 484
Localisation: pas là où tu es

Message (Lune 315) L'arrivée de Zephk - Office Vogon de rapatriement Répondre en citant
Le vogon finit par se présenter et leur lâcher un nom aussi imprononçable que sa compatriote Zkapt, ça allait être coton pour le retenir celui la encore.

Puis l’extraterrestre demanda une autorisation pour une audience avec la plus haute autorité compétente. La brune réfléchit un bref instant, mais finit par en conclure que le guider vers le Président Dagan était surement le plus simple et adéquat. Elle jeta donc un coup d’œil un peu atterré en direction de sa protégée qui allait devoir subir sa présence sur son « lieu de travail ».


- Nous allons vous conduire à la maison blanche dorée vogon Zephk.

Par contre elle ne pu s’empêcher de répondre concernant l’allusion à une demande d’extradition de Zkapt


- Quant à Zkapt, je ne sais pas ce qu’il en est sur votre planète, mais ici les libertés font lois, et Zkapt semble se porter aussi bien que possible d’après les derniers échanges par radio qu’elle a pu avoir avec cette communauté.

Restant entre Jenifer et le Vogon, elle indiqua à celui-ci la direction menant à la maison blanche. La brune le laissera prendre la tête du convoi, refusant d’avoir l’énorme bestiole dans son dos.


_________________
Fini la v6.1 vive la v7?
Lun 11 Fév - 01:30 (2013)
Tina
Invité

Hors ligne




Message (Lune 315) L'arrivée de Zephk - Office Vogon de rapatriement Répondre en citant
Jenifer ne comprenait pas tout, il faut dire qu'elle était plus concentrée sur les gestes du Vogon qu'autre chose. Elle c'était toujours imaginée que les extra terrestre étaient jolis, grand, majestueux. La jeune fille se rapprocha de Jaz et donc du vogon, mais elle préférait être collée à sa maman. Elle avait la bouche pâteuse, alors que Zephk parlait de choses que la gamine comprenait pas, Jenifer attrapa sa petite gourde d'eau à sa ceinture. Elle ne comprit même pas quand Zephk demanda audience aux autorités les plus hautes, d'ailleurs elle ne comprit pas non plus que sa terre avait à une époque pu être en danger à cause des Vogons, non, elle buvait de grandes gorgées d'eau comme pour faire redescendre la température.

GLOUGLOUGLOUGLOUGLOU!

Hein? "On va vous conduire à la maison blanche dorée"??? Jenifer s'étouffa en essayant d'avaler sa dernière gorgée d'eau, elle se mit à tousser éclaboussant d'un jet sorti de la bouche de la gamine le visage du Vogon.

La jeune fille fit tomber sa gourde qui éclaboussa le bas du pantalon de sa propriétaire en heurtant le sol. Jenifer semblait terriblement gênée, elle avait porté les mains à sa bouche.


-Heeeen! Je! Je! Je! Je suis dé...désolée... Je! Je voulais pas, pardon je suis... Désolée vraiment.
Lun 11 Fév - 01:56 (2013)
Zephk
Invité

Hors ligne




Message (Lune 315) L'arrivée de Zephk - Office Vogon de rapatriement Répondre en citant
Un grognement de satisfaction, encore un, de la part du Vogon lorsque Jaz répondit vraisemblablement par la positive en parlant d'une maison blanche dorée. 


Vint la réponse au sujet de Zkapt, ce qui était une autre histoire. Zephk se contenta d'adopter la même posture que depuis le début de sa rencontre avec Jaz et répondit simplement.




Zkapt n'est pas, selon le code de nos lois, obligée de repartir. 
Mais il est de mon devoir de lui informer que son cas a été mis en instance puis corrigé au bout d'un long processus administratif lui donnant droit de repartir sur Vogsphère.
Même si l'unique moyen de locomotion qui devait nous permettre de repartir est dorénavant dans les entrailles du désert.
Peu importe. C'est la procédure à suivre, terrienne Jaz Parks. 


Le vogon prenait conscience qu'il ne pourrait pas repartir également. Qu'il était coincé sur cette terre barbare sans aucun espoir d'appeler à l'aide. Et il pouvait s'en passer du temps avec que les hautes instances vogonnes ne se décident à envoyer du secours. 


Puis vint l'incident avec Jenifer. La pauvrette ne semblait pas au mieux de sa forme. Il aurait été judicieux que Zephk ménage un peu plus une jeune fille qui n'avait jamais vu d'alien. Alors, lui lâcher sans émotions dans la voix, que la terre avait failli être détruite. Une chance que Jeni ne se soit pas évanouie sur le champs. Mais Zephk restait un Vogon. Et il suivait les procédures à la lettre sans faire du cas par cas. Les vogons n'étaient pas connu pour leur empathie. 


Il laissa l'eau lui ruisseler sur le visage et ne montra aucun signe de contrariété. Il resta aussi détaché et procédurier en s'adressant à Jeni tout en prenant Jaz Parks à témoin. 


Vous autres humains, vous avez des coutumes bien étrange pour accueillir un étranger. 
Le sens de cette procédure m'échappe quelque peu, m'enfin. Je ne peux juger sans connaître parfaitement tous les rouages de la procédure sus-mentionnée.


Il sortit tranquillement une... serviette (???) de son sac et s'épongea ce qui lui servait de figure avant de la ranger. 


Bien, je pense que nous pouvons y aller.
une pause.


À moins que la procédure d'accueil ne soit pas terminée dans son intégralité comme dit dans l'article 8456# - 1000398458838. 


Zephk emboîta le pas à Jaz et Jenifer et se dirigea vers la maison blanche dorée tout en maugréant des articles obscurs de lois vogonnes. 


Bientôt, ils arrivèrent à l'endroit indiqué. Zephk se retourna vers le groupe des deux femmes et attendit qu'on lui indique la marche à suivre. 
Lun 11 Fév - 02:04 (2013)
Tina
Invité

Hors ligne




Message (Lune 315) L'arrivée de Zephk - Office Vogon de rapatriement Répondre en citant
Jenifer poussa un grand soupir de soulagement, le Vogon n'avait pas l'air d'avoir mal pris le fait que la jeune femme lui crache à la gueule. C'est vrai, imaginez un peu les dégâts que ça pourrait faire un truc comme ça, on c'est pas après tout!!! Pour un peu, Jenifer aurai pu être a l'origine de la disparition de C².

Le trio remontait la rue en direction de la tour dorée que l'on pouvait apercevoir dès l'entrée dans la ville, Jenifer traînait à peine les pieds, à peine je vous dis. Le vogon semblait attendre quelque chose au pied du bâtiment. Qu'on lui ouvre la porte? Certainement pas! Bon puis en plus, la mauvaise nouvelle, c'est qu'a l'oeil comme ça, l'énorme Vogon semblait passer la porte de la maison dorée présidentiel. Non mais sérieux, qui avait eu l'idée de tailler une porte aussi grande??? J'vous jure! Elle avait beau tourner, retourner, contourner, détourner, entourer le problème dans tous les sens, ça avait l'air de passer sans problème... Même avec le paquetage et en se présentant de face. Les deux yeux bleus de la gamine pointèrent sur Jaz qui avait l'air normal elle.

Puis... Ding dong!!!


-Les clefs? Les... Les clefs? Les clefs!!! J'ai pas les clefs. La jeune fille palpe ses poches. Sinon y a le bar! Bon moi j'ai pas droit d'y aller, mais c'est pas grave pour une fois, je demanderais à Dagan de le rejoindre, puis il me fera un résumé après, pour que je note dans les archives?! Notez un peu l'ingéniosité de la gamine pour esquiver cette réunion.
Mer 13 Fév - 19:36 (2013)
Zephk
Invité

Hors ligne




Message (Lune 315) L'arrivée de Zephk - Office Vogon de rapatriement Répondre en citant
Il se trouva qu'un courant d'air malencontreux, du à quelques fenêtres ouvertes à l'intérieur de la maison blanche dorée, fit ouvrir la porte dans un petit grincement strident alors que Jenifer semblait déjà vouloir prendre congé.


Le vogon tourna lentement la tête vers la porte puis ramena celle-ci en direction de Jenifer et Jaz. 


Il semblerait que ça soit ouvert finalement, humaine. Le ton était d'une neutralité affligeante. Zephk se mouva lentement, de par sa masse imposante de vogon et pénétra à l'intérieur de la maison blanche dorée. Si les deux femmes le suivaient, elles verraient donc un Zephk immobile au centre du hall, regardant l'architecture avec intérêt. 



Suite du RP ici : http://le-fofo.xooit.fr/t825-Une-Audience-pour-Zephk.htm
Jeu 14 Fév - 13:42 (2013)
Contenu Sponsorisé






Message (Lune 315) L'arrivée de Zephk - Office Vogon de rapatriement

Aujourd’hui à 17:44 (2017)
Montrer les messages depuis:    
Répondre au sujet    le fofo! Index du Forum » POUR LES NOSTALGIQUES » RP DE LA V6.1 » CENTRAL CITY » LES PORTES DE LA COMMUNAUTE Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers: 

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Design by Freestyle XL / Music Lyrics.Traduction par : phpBB-fr.com