le fofo! Index du Forum
S’enregistrerRechercherFAQMembresGroupesConnexion
Boy meets girl

 
Répondre au sujet    le fofo! Index du Forum » POUR LES NOSTALGIQUES » RP DE LA V6.1 » CENTRAL CITY » LE VILLAGE Sujet précédent
Sujet suivant
Boy meets girl
Auteur Message
Bernard
Les irréductibles

Hors ligne

Inscrit le: 02 Sep 2011
Messages: 136
Localisation: Dans une montagne de poudre

Message Boy meets girl Répondre en citant
PublicitéSupprimer les publicités ?
Bernard était ressorti du C Carré en émoi. L'une des serveuse du mystérieux bar clandestin l'avait positivement troublé. Lui qui d'habitude ne ressentait plus rien, oscillant entre déprime profonde et débilité aigue, s'était laissé séduire par les charmes de la belle. Il manquait de tendresse, c'était évident. Hélas, le devoir l'appelait ! et il s'était éclipsé comme un goujat lorsque sa radio l'avait rappelé à l'ordre.

Une autre femme l'attendait au vapeur. Aglaë l'avait fait venir pour pour qu'il s'occupe d'un zombi. Aucun UBP n'était disponible, sans doute trop occupé dans les recoins obscurs de cc, ou peut-être voulait-elle tester ses réflexes et savoir si un Bernard intellectuellement diminué lui obéissait encore. Sur ce dernier point, elle fut entièrement satisfaite. Il suffisait de donner un ordre simple pour qu'il l’exécute comme par réflexe. Bernard avait été bien dressé.

Pour la capture en elle même, la réponse était moins évidente. C'était pourtant une mission dans ses cordes, n'importe quel idiot en était capable. Elle lui avait balancé une laisse, une paire d'entraves et des menottes. Il fallait qu'il frappe le zombi, au cas où ça le réveillerait, puis l'attacher. Les coups de crosse ne posèrent pas de problème. Bernard tapa franchement, sans retenir ses coups. L'enchainer fut plus laborieux. Il hésita. Il ne savait pas comment procéder, il s'emmêlait entre les membres. Mais à force d'acharnement, comme un gamin qui essaye tous les trous avant de glisser le carré dans le trou carré, il réussi à attacher le zombi et à le faire tenir debout.

Aglaë fit la moue. Une moue qui semblait exprimer la consternation. "Tous des incapables !" semblait-elle penser ou peut-être que Bernard n'avait pas été assez cruel. Elle se désinteressa du spectacle et se tourna vers son propre esclave :

[g]Bon, à nous deux ![/g]

Ils disparurent.

Bernard resta planté là un moment avec l'esclave, la laisse à la main. On ne lui avait pas dit où l'emmener, ni ce qu'il était sensé en faire. Elle regardait dans le vide pendant qu'il l'observait. C'était une femme. Pourquoi l'avait-il frappée ? Surement parce qu'il avait vu le zombi avant de voir la femme. Et c'était une femme superbe ! Hélas, elle semblait le bouder.

Il l'emmena en tirant légèrement sur la laisse. Il allait lui faire visiter la communauté.

"Viens !"

Il tournèrent pendant des heures dans les allées de central city. La fille s'était progressivement déridée. Finalement, le courant passait bien entre eux. Ils avaient finis par s'apprivoiser. Lorsqu'ils faisaient une halte, leurs regards se perdaient l'un dans l'autre.

Bernard tentait parfois un "Bonjour" pour nouer le contact mais elle ne lui avait jamais répondu. Alors il s'était tu et le couple n'avait plus échangé la moindre parole. Mais les mots semblaient superflus : ils se comprenaient. Ils se sentaient bien ensemble, au delà des mensonges et des artifices.

Ces deux êtres complices partageait beaucoup de choses en commun : Ils aimaient attendre, manger et dormir debout. Leur rythme de vie était à-la-cool et ils vivaient dans la même insouciance. Sur d'autres points : Ils formaient un couple parfaitement complémentaire : Elle était boudeuse, il était toujours d'humeur égale. Elle avait la jeunesse et lui l'expérience. Il tirait la chaine et elle aimait être guidée.

Bernard s'occupait des aspect pratiques. Il la conduisait quelque part, et après avoir attendu un moment, ils repartaient ailleurs. C'était également lui qui l'avait nourri ce soir là avec sa cuillère en bois. "Tiens !" lui disait-il après avoir enfoncé dans sa bouche bée une cuillère de bouille. Elle mastiquait lentement.

A la fin du repas, il fut pris par ses sentiments : il l'embrassa sur la joue. Un gros bisou baveux à la hussarde. Elle frémit et se laissa faire. Bernard était le plus heureux des zombis.

Il l'entraina sur un banc vide. Il avait laché la laisse pour lui prendre sa main. Le jeune couple contemplait le soleil disparaitre au loin, et ils restèrent là sans bouger dans le froid et la nuit, main dans la main jusqu'au petit matin.


Sam 18 Mai - 19:33 (2013)
Contenu Sponsorisé






Message Boy meets girl

Aujourd’hui à 12:18 (2017)
Montrer les messages depuis:    
Répondre au sujet    le fofo! Index du Forum » POUR LES NOSTALGIQUES » RP DE LA V6.1 » CENTRAL CITY » LE VILLAGE Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers: 

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Design by Freestyle XL / Music Lyrics.Traduction par : phpBB-fr.com