le fofo! Index du Forum
S’enregistrerRechercherFAQMembresGroupesConnexion
Arrivée fracassée

 
Répondre au sujet    le fofo! Index du Forum » POUR LES NOSTALGIQUES » RP DE LA V6.1 » FEU EYJAFJALLAJÖKULL DANS TOUS SES ETATS Sujet précédent
Sujet suivant
Arrivée fracassée
Auteur Message
Stern (ancien)
Invité

Hors ligne




Message Arrivée fracassée Répondre en citant
PublicitéSupprimer les publicités ?
BLAM ! (Bruit d'une planche de bois propulsée sans son consentement contre son pote le mur).

Dans le cadre lumineux qui fait art-déco dans le décor post-apo, une silhouette malodorante (pleine de mouches) apparait. Sans doute un ancien bureau réservé aux cadres Skärpt de la firme, reconverti en planque à gniole. Ca odore l'alcool et d'autres substances flottent dans l'air, comme un voile sur la réalité chiante du désert morne des Carpates sans qui à qui casser les pattes.

Le plan est léché façon cinéaste culcul mais le personnage haut en noirceur saura égailler le tableau. Le cadre. Il est plutot grand et cherche à s'imposer; Le gras est sa compagne favorite. Il ne connaît pas grand monde par ici. Beaucoup n'en ont jamais entendu parlé.

Toujours est-il qu'il se tient dans l'embrasure de la porte, sans bouger. Du moins, sans avancer ni reculer. Car pour bouger, il bouge. Il balance ses bras dans toutes les directions et bave (mais ça, en toute logique, ça ne se voit pas - sauf quand ça fait plic par terre). Un machin rauque et étouffé lui sort de la gorge en faisant vibrer ses cordes vocales.


A boaaaaaireuuuuuuh !

Si ça se trouve, y'a personne dans ce vieux bureau pris de poussière... mais si vous êtes dans la pièce, sachez que le mec en quête de boisson a fini par décoller du plancher pour rentrer dans l'officine alcoolisée.

Il renverse tout sur son passage, même lui même, se relevant péniblement pour retomber 50cm plus loin.

Il semble attiré comme une abeille par le pollen, comme un ours par le miel, comme une bite par...

Mar 11 Oct - 00:32 (2011)
Taylor
Les irréductibles

En ligne

Inscrit le: 04 Sep 2011
Messages: 393

Message Arrivée fracassée Répondre en citant
Le vieux en avait ramassé des saloperies dans le desert, mais jamais d'aussi belle! Un gros gras qui se défonçait avec lui.

Étrangement dans les longues nuit d'hiver, entre les montures, le vieux sodomite n'avait pas essayé de sodomiter son nouveau compagnon.

Peut etre par peur, ou par manque d'envie, toujours est il que cet amat de graisse se faisant appeller Stern l'avait suivit sans sourciller.
C'etait peut etre de ça dont il avait besoin le vieux, quelqu'un sur qui comptait.

Bien sur, il avait ce bon vieux philosophe, et d'ailleurs en voyant son nouveau compagnon ramper pour du liquide, il cria.

B'nard ?!

B'nard, t'voyons bien qu'mon nouvel ami a b'soin d'eau, d'whisky ou d'quequ'chose!

Aida le!

Le sodomite n'eu pas vraiment besoin d'expliquer à Benard pourquoi il devait faire ça et quand il arriva, Taylor se tripota.



_________________
Bonjour ! J'pouvons te sodomisons ?

[http://www.avaaz.org/fr/eu_save_the_internet_fr/?slideshow]
Ven 14 Oct - 13:44 (2011)
Bernard
Les irréductibles

Hors ligne

Inscrit le: 02 Sep 2011
Messages: 136
Localisation: Dans une montagne de poudre

Message Arrivée fracassée Répondre en citant
Après avoir traversé la pièce avec l'assurance de l'alcoolique chevronné, le gros tas gisait maintenant au sol, au milieu du mobilier en pagaille. Et Bernard était sensé relever cette masse informe et flasque, qui devait faire trois fois son poids. Il n'essayerait même pas, l'obèse boirait à terre comme un chien. Les fauteuils en alu rongés par l'oxydation ne supporteraient de toute façon pas son double quintal de graisse.

Bernard s'approcha du poivrot avec prudence, une bouteille d'alcool louche à la main. Il le tata du pied pour vérifier qu'il était encore conscient. Le gros porc dégageait une forte odeur de merde. Il puait tellement que même les mouches n'osaient pas l'approcher de trop près. Mieux valait ne pas le secouer.

Eh !? Ca va ? T'es un ami de Taylor, il parait. Pas étonnant... Dis, t'as soif ? Eh !? tu m'entends ?

Regard interrogateur au vieux fou, pas de réponse. Imperturbable, Taylor continuait de se tripoter la nouille en fixant Bernard, un sourire glaçant aux lèvres. Devant son silence, qu'il pris pour un accord tacite, Bernard lui servit à boire en l'arrosant d'alcool, comme pour le désinfecter de toute sa crasse.

Tiens, bois ! Si t'as besoin d'une autre bouteille, y'a de quoi faire derrière le bar. L'alcool coule à flot, ici.

Jeu 20 Oct - 11:31 (2011)
Stern (ancien)
Invité

Hors ligne




Message Arrivée fracassée Répondre en citant
L'odeur du whisky a beau bercer votre enfance, vous continuez de vous réveiller avec un goût de gerbe au fond de la glotte. Tout est noir autour de lui... rien n'est droit, tout est flou, ça fait mal aux yeux.

Et puis la lumière émerge sur le bout jadis lustré d'une pompe de ville noire. Une grolle de bouseux télévisuel, une pompe de BHL.

Phare dans la nuit, elle s'agite sous un regard hagard. Stern rampe, il trémousse sa graisse jusqu'à Bernard et lui agrippe le falzar pour tenter de se remettre debout.

Dans le même temps, il baragouine dans un français approximatif aux relents de roumain :

T'as pas un truc un peu plus...

Il s'arrête pour gerber un instant.

T'as pas un truc ?

UN TRUC !

Je VEUX un TRUC...

... un TRUC... plus PUISSANT !

Allez quoi... Avec ta TÊTE tu trimballe forcément... TU TRIMBALE DU LOURD !

DONNE MOI UN TRUC !

JE VAIS PAS SURVIVRE SINON !


Jeu 20 Oct - 14:31 (2011)
Bernard
Les irréductibles

Hors ligne

Inscrit le: 02 Sep 2011
Messages: 136
Localisation: Dans une montagne de poudre

Message Arrivée fracassée Répondre en citant
A peine arrivé et le gras essayait déjà de lui gratter ses réserves en s'agrippant comme une moule à son pantalon. Comble de la politesse, il lui gerbait sur les pompes un reste de bile malodorante. Bernard avait l'habitude qu'on lui chie dans les bottes, certes, mais le nouveau venu commençait très fort. Il sentait qu'il allait lui pourrir la vie. Il le sentait au plus profond de son être. Son sixième sens aiguisé par des années de galère lui hurlait de se casser sans ménagement.

Mais c'était l'invité de Taylor. Et Bernard ne pouvait rien lui refuser. Ah, le bougre savait choisir ses amis. Un beau spécimen qu'il nous avait ramené là. Pas loin de 150 kg et malgré sa corpulence, le pochard trouvait encore le moyen d'être ivre mort. Combien de bouteilles avait-il du vider pour se mettre dans cet état ? Et surtout, combien de grammes Bernard allait-il devoir lui lâcher pour avoir la paix ? Un truc puissant, ok, mais il lui faudrait une dose de cheval. Si ce n'était plus.

Emporté par les titubements de l'homme barrique, Bernard se dégagea tant bien que mal de son emprise. Puis à distance raisonnable, il fouilla son petit tupperware hermétique Ikéa qu'il trimbalait partout. Quasiment à sec. Presque plus de C ni de crack. Quelle merde ! Heureusement, il lui restait une fiole contenant un fond de LSD. Il l'aurait bien gardé pour lui, en cas de coup dur, mais en lui donnant l'acide, il était à peu près sur d'avoir la paix dans une demi-heure.

Euh... un truc puissant ? Tiens, prend quelques gouttes et attend un peu. Tu peux même finir si tu veux. Attention, ça ne paie pas de mine mais c'est euh... du lourd.

Jeu 20 Oct - 19:44 (2011)
Contenu Sponsorisé






Message Arrivée fracassée

Aujourd’hui à 17:34 (2018)
Montrer les messages depuis:    
Répondre au sujet    le fofo! Index du Forum » POUR LES NOSTALGIQUES » RP DE LA V6.1 » FEU EYJAFJALLAJÖKULL DANS TOUS SES ETATS Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers: 

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Design by Freestyle XL / Music Lyrics.Traduction par : phpBB-fr.com